"Le 4x400 m : C'est le passé, le présent et le futur de notre athlétisme"

Les Belgian Tornados ont décroché la médaille de bronze du relais 4x400 mètres messieurs des championnats du monde d'athlétisme en salle, dimanche à Birmingham. Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Jonathan Sacoor et Kevin Borlée ont couru en 3:02.51, nouveau record de Belgique. La Pologne s'est imposée en 3:01.77, battant le record du monde.

"On l’espérait clairement mais la médaille n’était pas vraiment prévisible. Ils ont bien géré, ils ont bien pris les bons choix aux bons moments. Ils ont surtout gagné cette médaille sur les deux jours : ils ont d’abord bien géré dans la demi-finale pour prendre un bon couloir et ils ont battu l’équipe championne du monde en 4x400 mètres outdoor. Bravo à eux pour l’ensemble des championnats !", a expliqué Frédéric Xhonneux.

Et le consultant athlétisme de la RTBF de poursuivre : "C’est le passé, le présent et le futur de notre athlétisme. Ils ont encore de belles choses à faire car d’autres pourraient rejoindre l’équipe à un moment ou à un autre. On possède maintenant un fameux quatuor avec une révélation, Jonathan Sacoor, qui a été éblouissant. C’est un diamant qui doit encore être poli. Il n’est que junior, il a encore énormément de choses à apprendre et une puissance à exploiter. C’est très prometteur pour l’avenir, c’est une belle arrivée dans l’équipe."

C'est la neuvième médaille pour les relayeurs belges, qui disputaient leur 20e finale internationale. Un seul élément, Kévin Borlée, a participé aux vingt finales. "Cette omniprésence est respectable. Ca témoigne d’une hygiène de vie, d’un investissement totalement professionnel dans ce qu’il fait. C’est aussi un talent d’éviter les blessures et d’être toujours prêt le jour J. Je lui tire mon chapeau pour ça", a conclu Frédéric Xhonneux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK