La Turquie célèbre la médaille d'or de Guliyev

La Turquie célébrait vendredi la victoire au 200 m de Ramil Guliyev aux Mondiaux de Londres, l'athlète de 27 ayant offert à son pays la première médaille d'or de son histoire en Championnat du monde.

"Je félicite sincèrement Ramil Guliyev qui a nous a tous rendus fiers en remportant la médaille d'or du 200 m", a tweeté le président turc Recep Tayyip Erdogan. Il lui a également envoyé un télégramme de félicitations, selon le site de la présidence.

Guliyev, 27 ans, a créé la surprise jeudi en remportant le 200 m en 20.09, privant le roi du tour de piste Wayde Van Niekerk ("WVN") du doublé 200-400 m.

"Une médaille d'or qui est entrée dans l'histoire", titrait Hürriyet qui a accordé une demi-page intérieure au "champion du monde" malgré l'heure tardive de sa victoire.

"Ramil a écrit l'histoire", titrait pour sa part le quotidien pro gouvernemental Yeni Safak.

Guliyev, né à Bakou, a pris la nationalité turque en 2011 et a commencé à porter les couleurs turques en compétition deux ans plus tard.

Les autorités en Azerbaïdjan ont peu apprécié, mais Guliyev estimait que la Turquie lui permettait de s'entraîner plus sérieusement que son pays natal.

Après sa victoire jeudi, le champion s'est néanmoins drapé dans un drapeau azerbaïdjanais avant de brandir un drapeau turc.

L'autre médaille obtenue par la Turquie lors des championnats vient également d'un athlète naturalisé turc, Yasmani Copello, d'origine cubaine, qui a gagné l'agent au 400m haies.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir