Whereabouts : Broothaerts blanchi

Damien Broothaerts
Damien Broothaerts - © Belga

Le comité d'appel de la Ligue Belge Francophone d'Athlétisme a décidé d'annuler la suspension du hurdler bruxellois Damien Broothaerts relative à une décision fin octobre de la commission antidopage suite à des contrôles de "whereabouts" manqués par l'athlète, a annoncé la ligue ce vendredi via un communiqué.

En suivant l'argument principal de la défense du spécialiste du 110 m haies, basé sur un arrêt tout récemment rendu le 15 février par le Conseil d'Etat, remettant en question l'application de la règle des "whereabouts" en Flandres, le comité d'appel a dès lors constaté que la décision du comité antidopage était nulle et non avenue suite à un manque de base légale, et annulait donc la suspension.

Au préalable et en réaction à un autre argument avancé par les avocats du hurdler lors de son audition lundi dernier, le comité d'appel s'était d'abord déclaré compétent - et non le TAS - pour traiter de cette affaire, "et ce, en raison du fait que M. Broothaerts n'était pas un athlète international selon les règles de l'IAAF".

Damien Broothaerts reste cependant sous le coup d'une seconde sanction d'un an pour un contrôle positif lors du championnat de relais LBFA à Liège du 21 août 2011, à la suite duquel de l'extrait de géranium a été détecté dans ses urines. Pour cette sanction, l'athlète a également fait appel et il sera entendu pour ce volet du dossier le 12 mars par le même comité d'appel.

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK