La piste indoor de Louvain-la-Neuve enfin dévoilée

C’est un outil que le sport belge et plus particulièrement les athlètes de la communauté Wallonie-Bruxelles attendaient depuis plus de 15 ans.

Une salle d’athlétisme indoor pour s’entraîner dans de bonnes conditions, quelle que soit la météo, été comme hiver.

Actuellement, les sportifs de haut niveau n’ont d’autre choix que de se rendre à Gand seule piste couverte du pays. "Si je vais à Gand, j’ai au moins deux heures de route aller et deux heures de route retour, sans compter les embouteillages" lance Ismaël Debjani, recordman de Belgique du 1500 mètres. "Si vous ajoutez la séance  et les soins, ça me prend la journée. Ici, je suis à moins d’une demi-heure de la maison. C’est évidemment beaucoup plus confortable."

Un dossier qui a donné du fil à retordre à plusieurs cabinets ministériels ces deux dernières décennies mais qui est enfin sorti de terre. "L’inauguration officielle aura lieu dans quelques semaines" explique Marc Jeanmoye, directeur du Blocry, le centre sportif de Louvain-la-Neuve qui va récupérer la gestion quotidienne du navire.

"Avant cela, il faut homologuer la piste, sorte de cerise sur le gâteau de ce projet. C’est un rêve qui se réalise de voir cette salle sortir de terre. Ici, les athlètes seront au centre de nos préoccupations avec une piste rapide, un anneau de 200 mètres de 6 couloirs mais aussi des commodités comme une salle de préparation physique, des bains de récupération, un jacuzzi et des vestiaires tout confort."

Des installations qui seront également accessibles aux clubs d’athlétisme locaux, aux écoles, aux stages ADEPS. "L’idée, c’est aussi d’accueillir d’autres sports comme des stages de judo par exemple " continue Marc Jeanmoye. "Parce qu’il est tout à fait possible d’accueillir des tapis eu centre de l’anneau pour que les judokas puissent combiner course à pied, préparation physique générale et pratique spécifique de leur sport."

Un outil de travail dernier cri pour préparer au mieux les prochaines échéances sportives avec dans le viseur des athlètes comme la famille Borlée, Nafi Thiam, Ismaël Debjani ou d’autres, les jeux olympiques de Tokyo de 2020.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK