La discobole italienne Osakue risque de manquer l'Euro après une agression

L'athlète Daisy Osakue après son agression
L'athlète Daisy Osakue après son agression - © Instagram Enrico Mentana / Daisy Osakue

Daisy Osakue, discobole italienne, risque de manquer l'Euro d'athlétisme de Berlin (6-12 août) à la suite d'une agression dont elle a été victime dimanche soir à Moncalieri, près de Turin. Des individus lui ont lancé des œufs depuis une voiture qui passait près d'elle. L'un d'eux a touché l'œil de l'athlète, provoquant une lésion à la cornée gauche.

Osakue, 22 ans, a été transportée à l'hôpital de Turin pour les premiers soins. Un examen est prévu mercredi pour prendre une décision quant à sa participation à l'Euro, le premier de sa carrière. Elle doit entrer en compétition à Berlin le 9 août.

"C'était un coup prémédité", a raconté Osakue à la sortie de l'hôpital. "Je ne veux pas utiliser la carte du racisme ou du sexisme, mais à mon avis ils cherchaient une personne de couleur. C'est une zone où il y a des prostituées de couleur et ils m'ont prise pour l'une d'entre elles. Ils ont fait ce geste. Je ne sais pas ce qu'il veut symboliser, mais ils ont pris la mauvaise personne car je vais les dénoncer et j'irai au fond de cette histoire. C'est un acte de lâcheté", a déclaré Osakue. "J'ai déjà été insultée, mais là, c'est un geste un peu plus grave qu'une insulte..."

Osakue espère pouvoir reprendre l'entraînement mercredi et "fera tout" pour être à l'Euro. Avec un lancer à 59m72, elle est 14ème au ranking européen de l'année. Elle détient entre autres le record italien des moins de 23 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK