"L'individuel reste notre priorité", confirme Claire Michel

Même si l’équipe belge n’a pas réussi à remonter sur le podium des championnats d’Europe de triathlon en relais mixte, dimanche à Weert (P-B), la politique sportive de la délégation belge en vue des Jeux de Tokyo reste de d’abord vouloir qualifier ses triathlètes pour les épreuves individuelles. C’est ce qu’a expliqué Claire Michel, médaillée de bronze vendredi chez les dames, après la 4e place des Belgian Hammers dimanche dans la province limbourgeoise des Pays-Bas.

"La stratégie primaire pour Tokyo est de qualifier quatre individuels et de gagner aussi un maximum d’expérience dans le relais", a répondu à Belga la Belgo-Américaine de 30 ans. "On poursuit les deux parcours parce que si nous sommes qualifiés tous les quatre (Claire Michel, Valérie Barthelemy, Marten Van Riel et Jelle Geens, ndlr), le ticket du relais suivra automatiquement."

Médaillé de bronze l’an dernier à Glasgow, le relais belge est resté dimanche dans la course pour la victoire jusqu’à la fin. "Je ne peux pas m’exprimer pour les autres, c’est toujours un ensemble de petits détails qui provoque la décision. Dans mon cas je sais que le fait d’avoir laissé la Française, qui s’était épargnée à vélo, lancer une attaque à 800 mètres de la dernière transition m’a coûté quelque 4-5 secondes. Ce fut un moment clé parce que par la suite j’ai eu du mal à fermer ce trou et celui-ci se révéla de trop pour Jelle (Geens). Il a dû trop s’employer en natation et vélo pour pouvoir disputer le sprint final. Je pense surtout que sur de si courtes distances, chaque membre doit être très-très attentif et surtout réagir à chaque petit détail. Ce qui est sûr, c’est qu’au plus longtemps on reste devant, au mieux ce sera !", a ponctué Claire Michel, qui avec ses équipiers des Belgian Hammers ne participeront pas à la série WTS de Nottingham dans 15 jours, laissant la place à une équipe B afin de se préparer au mieux pour leur prochaine grande échéance du Mondial de Hambourg, début juillet.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK