Kévin Borlée, serein : "Je suis en pleine possession de mes moyens"

Kévin Borlée
Kévin Borlée - © RTBF.be

A Londres, Kévin Borlée va disputer son cinquième championnat du monde. Un bel exemple de longévité pour l’athlète de 29 ans.

"On a toujours axé nos entrainements sur la qualité et non la quantité. On essaie aussi de toujours les faire évoluer. Pour arriver à des qualifications en championnat du monde et représenter à nouveau la Belgique, c’est une certaine fierté. Je suis satisfait de pouvoir dire que ça fait pratiquement dix ans qu’on se trouve au plus haut niveau", a précisé Kévin.

Et d’enchainer sur son meilleur et sur son plus mauvais souvenir : "Le meilleur souvenir, c’est en 2011 avec la médaille de bronze. On visait la finale pour la première fois en championnat du monde. C’était incroyable de parvenir à décrocher une médaille ! La plus grosse déception, c’est 2013. Je manque la finale pour deux centièmes : c’était une grosse frustration car je n’avais pas bien exécuté ma course et je pense que j’aurais pu avoir les deux centièmes."

Avec la meilleure référence européenne réalisée à Madrid, Kévin Borlée ne cache pas son état de forme. "J’étais blessé à Rio l’été dernier donc je suis plus serein en arrivant à Londres. Je suis en pleine possession de mes moyens, c’est un plus. On a énormément travaillé cette année, on a essayé de mettre les chances de notre côté. J’espère que tout ça paiera durant les championnats du monde", a-t-il poursuivi.

Mais le niveau atteint par le 400m est très élevé. "Le 400 m va très vite depuis quelques années. Au niveau chronométrique, c’est difficile à dire où on se situe. On a essayé de mettre toutes les chances de notre côté à l’entrainement. On a fait en sorte d’être en forme ici. On va essayer de faire jouer l’expérience. Je ne pense pas spécialement à la finale. Je veux juste faire des bons chronos et pourquoi pas aller chercher un gros chrono. Si celui-ci me permet d’aller en finale, je prends", a conclu Kévin avec le sourire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK