Kevin Borlée ambassadeur de 'Solidarity Athletics' pour garder un stade d'athlétisme

Kevin Borlée
Kevin Borlée - © JASPER JACOBS - BELGA

Kevin Borlée, qui a disputé dimanche le 400m du Brussels Grand Prix, a prêté son concours à une action symbolique pour soutenir le mouvement initié par son père, Jacques Borlée, et par Bruno Schroeven, directeur sportif du club de l'Excelsior hébergé au Stade Roi Baudouin, pour conserver un stade d'athlétisme en Belgique. Le Stade Roi Baudouin est menacé de disparition en 2020.

A l'issue de son 400m du Brussels Grand Prix, Kevin Borlée a symbolique transis 10 témoins de relais à 10 enfants, soulignant ainsi sa totale adhésion à l'action Solidarity Athletics, visant à sauver le Stade Roi Baudouin et sa piste d'athlétisme tant qu'une autre solution n'est pas trouvée.

"En annonçant la fin du stade en 2020, les instances privent la ville de Bruxelles et la Belgique d'une piste extraordinaire, une des meilleures du monde sur laquelle se déroule le Mémorial Van Damme, un des plus grands meetings du monde. Il faut garder un lieu pour l'athlétisme en Belgique, même si ce n'est peut-être pas le Stade Roi Baudouin. Nous ne sommes pas contre le foot ni le futur nouveau stade mais nous disons que le sport peut briller s'il a des infrastructures, et je ne parle pas que de l'athlétisme mais de toutes les disciplines. Si nous n'avons plus de stade, ce sont les prochaines générations qui seront lésées. J'ai donc décidé de donner de ma personne pour défendre cette cause. C'est très important d'aller au bout de notre action jusqu'à ce qu'il y ait une grande piste d'athlétisme".

Sur sa prestation bruxelloise (1er, 45.62), Kevin Borlée s'est montré un peu perplexe (45.30 en 2015). "Ce fut une course bizarre », a indiqué le champion d'Europe du 4 x 400 mètres en salle 2015 et champion de Belgique en titre. "Je n'avais pas beaucoup de repères. Mais personne n'a été très vite dans cette course et ça me rassure. Je dois dire que je sors tout juste d'un gros stage à Valbonne (Fra). Je participerai au meeting de Liège sur 200 mètres ou sur 400 mètres, à la Nuit d'Heusden sur 400 mètres. Je dois encore décider si je participe au championnat de Belgique les 24 et 25 juillet ou si je m'aligne au meeting de Londres sur la piste olympique".

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK