Jonathan Sacoor rayé de la liste des membres de l’équipe d’athlétisme de l’Université de Tennessee

C’était annoncé depuis la semaine passée, c’est officiel. Jonathan Sacoor a été rayé de la liste des membres de l’équipe d’athlétisme sur le site de l’Université du Tennessee après sa participation aux Relais mondiaux ce week-end.

La semaine passée, plusieurs journaux annonçaient qu’un conflit entre Jonathan Sacoor et son université américaine de Tennessee pourrait éclater. En cause, la participation de l’athlète aux Relais Mondiaux.

Pour son coach à l’université, Ken Harnden, Sacoor était censé donner la priorité aux Tennessee Volunteers. C’est donc contre la volonté de son université que l’athlète a bel et bien couru ce week-end en compagnie des frères Borlées notamment. Un relais qui a terminé à la 8e place.

Une course qui n’a pas été une franche réussite pour Jonathan qui déclarait ce dimanche à l’issue de celle-ci : "Je n’ai pas d’excuse. Ça a été une très mauvaise course. Je suis content d’avoir quand même pu prester avec le relais 4x400 hommes. Avec les quatre courses de Kevin, les trois de Dylan, on savait que cela serait difficile. On savait aussi que cela dépendrait de la manière dont j’allais pouvoir positionner l’équipe et malheureusement je ne l’ai pas bien placée. Il n’y a pas d’excuse. Il faut se remettre au travail, m’améliorer et cela améliorera l’équipe. La préparation n’a pas été bonne avec un long vol. Nous avons beaucoup de boulot avec Jacques. Cela m’a fait du bien de courir avec les gars. Où est ce que serai la semaine prochaine ? Je dois encore en parler avec Jacques."

Chose promise, chose due. Ce lundi matin, l’Université de Tennessee a rayé l’athlète de la liste des membres de l’équipe d’athlétisme sur le site de l’Université.


►►► À lire aussi : Relais mondiaux : Jonathan Sacoor veut participer contre l'avis de son université



►►► À lire aussi : Le quatuor mixte belge termine au pied du podium des World Relays, les Cheetahs 7es, les Tornados 8es


Un retour définitif en Belgique ?

Pourtant arrivé avec le statut de champion du monde junior, l'histoire semble se terminer. Avec cette radiation, l’avenir de Jonathan Sacoor s’écrit donc en pointillé du côté des US. Il va falloir attendre et voir ce qui va se passer maintenant. Il est probable que le coureur reste en Belgique et ne retourne pas au pays de l’Oncle Sam. De toute façon, son aventure américaine n’a pas été une franche réussite pour l'instant. Arrivée à Knoxville en 2019, il a bouclé sa première saison par une demi-finale aux Mondiaux. La suite a été plus compliquée, notamment en raison du Covid-19. Cette année il n'a pas encore retrouvé toutes ses sensations (47.45 début avril).

Il ne faut plus trop traîner à trouver une solution. Pour lui, comme pour le relais. Car les JO, c’est dans moins de trois mois et avec un Sacoor à ce niveau, il sera difficile d’aller chercher une médaille.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK