Jonathan Borlée: "Nous avons retrouvé le plaisir à l'entraînement"

En 2019, Jonathan Borlée s'était classé 2e sur le 200 mètres des championnats de Belgique derrière Robin Vanderbemden
En 2019, Jonathan Borlée s'était classé 2e sur le 200 mètres des championnats de Belgique derrière Robin Vanderbemden - © JASPER JACOBS - BELGA

C'est une des conséquences du report des jeux olympiques de Tokyo à l'été prochain dont on a déjà parlé, le passage des frères Borlée sur sprint court (100 et 200 mètres) sous la supervision de Guy Ontanon, entraîneur à succès du sprint français. Depuis 4 semaines, les frangins (Kevin, Jonathan et Dylan) ont quelque peu modifié leurs habitudes en entamant une collaboration avec un entraîneur extérieur. "Continuer avec la charge d'entraînement du 400 mètres sans objectif vu l'annulation des jeux, ça n'était pas envisageable. On découvre de nouvelles choses et on a hâte de voir les résultats sur notre corps. Les entraînements restent difficiles mais les distances sont plus courtes. Et ça, mentalement, ça fait énormément de bien."

Un travail différent basé sur la puissance et la force plutôt que sur la résistance et avec des objectifs différents. "On avait besoin de nouveaux objectifs pour retrouver le plaisir à l'entraînement. C'est très instructif, on apprend de nouvelles choses. Il n'est de toutes façons jamais trop tard pour apprendre et pour se remettre en question."

Mais comme tout sportif compétitif qui se respecte, les frères ont fixé déjà des objectifs chiffrés dans un coin de leur tête. Battre leur record personnel (20.31 sur 200 mètres pour Jonathan) ou tenter de titiller les spécialistes de la distance. Sans pour autant s'attendre à des miracles. "L'athlétisme est un sport complexe, il ne faut pas s'attendre non plus à exploser les chronos et faire des miracles en deux mois. L'objectif, c'est d'aller très vite et pourquoi pas d'approcher nos records.Mais on sait que c'est un pari compliqué mais on va essayer de mettre toutes les chances de notre côté pour y arriver."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK