JO Tokyo 2020 - La légende Carl Lewis atomise le relais américain, éliminé en séries : "C'est une honte"

Les temps sont durs pour le sprint américain. Habitués à être les mastodontes des distances courtes sur piste, les athlètes du pays de l'Oncle Sam pâtissent d'une énorme concurrence et de prestations en dents de scie ces dernières années.

Nouvelle illustration avec la piteuse élimination du relais 4x100m masculin, 6e de sa série qualificative et qui a donc pris la porte bien trop tôt à Tokyo.

Toujours aussi mordant dans ses interventions sur Twitter, la légende Carl Lewis n'a pas tardé à fustiger les prestations du quatuor Trayvon Bromell, Fred Kerley, Ronnie Baker et Cravon Gillespie, pourtant prestigieux sur papier.


►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : Thiam en feu, Vidts peut encore croire au bronze, pluie de médailles en athlétisme, ce que vous avez manqué (vidéos)


"L’équipe des Etats-Unis a eu tout faux sur le relaisLes passages de relais ont été mauvais  et il était clair qu’il n’y avait aucun leadership. C’était une honte totale, et c’est complètement inacceptable pour une équipe des États-Unis de faire pire que des enfants de l'Union des athlètes amateur que j’ai vus."

Voilà qui a le mérite d'être clair. Pour rappel, le relais américain court derrière une médaille d'or sur le 4x100 depuis....2000.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK