JO Tokyo 2020 - Athlétisme : l'Italien Lamont Marcell Jacobs nouveau champion olympique du 100m

Grosse surprise en finale du 100m masculin des JO de Tokyo 2020. Le titre olympique est revenu à l'Italien Lamont Marcell Jacobs. Né aux Etats-Unis, Jacobs a surpris toute la concurrence en s'imposant en 9.80, nouveau record européen.

Il succède donc au légendaire Usain Bolt, triple champion olympique en titre (2008, 2012 et 2016). La deuxième place est revenue à l'Américain Fred Kerley (9.84) et la troisième au Canadien Andre de Grasse (9.89).

Il s'agit du tout premier sacre olympique sur 100m pour l'Italie. Il faut en revanche remonter à 1992 pour retrouver un européen sur la plus haute marche du podium olympique avec le Britannique Linford Christie.

 

23 centièmes en un an

Il était impossible de prédire le sacre d'un coureur qui n'était jamais passé sous les 10 secondes avant cette saison, qui ne comptait aucune finale internationale dans sa carrière, aucun podium de renom en plein air, même européen, et qui a retranché 23 centièmes de seconde à son meilleur chrono en quelques mois.

Jacobs s'est révélé en 2021 en devenant champion d'Europe en salle du 60 m cet hiver à Torun (Pologne), avant de tout casser cet été: 9 sec 95 en mai puis 9 sec 84 en demi-finale dimanche, avant la gloire en fin de soirée.

La ligne droite, privatisée par Bolt en 2008, 2012 et 2016, a donc sacré un quasi inconnu qu'il est difficile de désigner comme le successeur du Jamaïcain.

4 images
Lamont Marcell Jacobs © AFP or licensors
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK