Jacques Borlée: "Voyant que l'Espagne a mis Husillos en premier, j'ai su qu'on gagnerait"

Les Belgian Tornados ont décroché leur onzième médaille dans un grand championnat et un cinquième titre européen (trois en plein air, deux en salle). "Ce sont des chiffres extraordinaires, mais on ne s'habitue jamais aux médailles", a commenté Jacques Borlée, le coach du relais."On a un peu bluffé ici en disant qu'on venant pour le titre, mais on n'avait pas de spécifique derrière nous", a souri Jacques Borlée.

"L'Espagne a commis une erreur en mettant Husillos en 1. Quand j'ai vu ça, je me suis dit qu'on allait gagner. Avant la course, on était confiant. Quand l'Espagne revient à la fin, je suis sûr que Kevin va maîtriser." Outre ses fils Kevin, Jonathan et Dylan, Borlée a pu s'appuyer sur un excellent Julien Watrin. "Il a été fantastique, il a fait une toute grande course. Et derrière, il y a encore Robin Vanderbemden et Jonathan Sacoor, qui n'étaient pas présents ici, tout comme le jeune Asamti Badji, qui s'est parfaitement intégré cette semaine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK