Jacques Borlée: "Sans stade, l'athlétisme sera un sport marginal"

Jacques Borlée
Jacques Borlée - © Tous droits réservés

Depuis des semaines déjà le monde de l’athlétisme se mobilise pour conserver un stade d’athlétisme et aussi le Mémorial Van Damme dont le futur est menacé suite à la volonté de détruire l’actuel stade Roi Baudouin. Le 100 mètres des rues organisé ce dimanche à Bruxelles était l’occasion pour le coach du relais 4x400m Jacques Borlée de discuter avec l’échevin des Sports de la Ville de Bruxelles Alain Courtois et de sensibiliser l’opinion publique.

"On met des pieds de plomb à tout l’athlétisme. Sans le stade Roi Baudouin ou sans un nouveau stade, l’athlétisme sera un sport marginal. Il faut que tout le monde se mobilise et se rendre compte que c’est fondamental pour l’avenir, pour les jeunes, pour l’intégration et pour la beauté de ce sport. Il faut que le monde politique comprenne l’importance d’avoir un stade car cela a une symbolique très forte. Sans un stade, sans un Mémorial Van Damme, l’athlétisme risque de mourir en Belgique."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK