J.Borlée: "La grande Belgique qui veut gagner"

Dernier relayeur, Kevin Borlée a dépassé le Britannique Richard Buck pour aller chercher l'or.

"J'ai remis une couche en sortant du virage, et j'ai contrôlé dans la dernière ligne droite. J'ai regardé si on ne revenait pas sur moi et j'ai su qu'on avait gagné", a dit Kevin Borlée à Sporza.

Les Belges se sont imposés en 3:01.09, soit la meilleure performance européenne de l'année, à quelques semaines des Jeux Olympiques de Londres.

"On prenait ces championnats pour faire un pas un avant. Il nous reste un mois pour travailler et essayer d'aller encore plus vite", selon Kevin Borlée.

"On prouve encore cette année qu'on fait partie des meilleures nations au monde sur 4x400. C'est sur qu'aux Jeux, il y aura encore les Bahamas, les Etats-Unis, la Jamaïque, l'Australie et d'autres équipes, mais on a prouvé depuis quelques années qu'on savait se battre avec eux et on fera de même aux Jeux Olympiques", a déclaré Jonathan Borlée à notre collègue Gaetane Vankerkom.

La Belgique, avec les frères Borlée, Cedric Van Branteghem et Arnaud Ghislain, avait pris la 5e places des JO de Pékin, en 2008, en battant le record de Belgique (2:59.37). Les Belges s'étaient classés 4e des Mondiaux de Berlin en 2009 et 5e des Mondiaux de Daegu l'année dernière.

 

"C'est incroyable, c'est génial", a déclaré Jacques Borlée à notre micro. "Ce n'est pas facile d'être le favori. On a assumé. C'était la grande Belgique qui avait envie de gagner, et ça, c'est un gros travail. J'avais dit que phyisiquement et techniquement on était là, mais il fallait que maintenant on gagne mentalement, et ils l'ont fait avec leur tête. C'est énorme".

S'il savoure cette médaille, la seule ramenée de Finlande par la délégation belge, Jacques Borlée n'en reste pas moins concentré sur la suite de la saison.

"Il faut très vite se remettre en question car dans cnq semaines, c'est les Jeux Olympiques. Ici, c'est une étape dans tout ce chemin du 4x4 qui peut être fantastique pendant quatre, cinq, six ans. Il faut très vite se remettre en question, et ne pas rester sur un nuage, parce que la bagarre va être incroyable aux Jeux Olympiques", a déclaré Jacques Borlée.


M.B.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK