Il y a 35 ans, Sergey Bubka devenait le premier homme à franchir 6 m

Le 13 juillet 1985, Sergey Bubka a écrit l'histoire de la perche. Il est devenu le premier homme à franchir 6m
Le 13 juillet 1985, Sergey Bubka a écrit l'histoire de la perche. Il est devenu le premier homme à franchir 6m - © AFP

Il y a 35 ans, Sergey Bubka a écrit l’histoire du saut à la perche. A Paris, le 13 juillet 1985 le sextuple champion du monde est devenu le premier homme à franchir une barre placée à 6 m.

Chaque discipline a ses barrières, ses mythes. Chaque discipline a ses pionniers qui repoussent les limites. La barre des 6 m a longtemps fait rêver les perchistes et encore aujourd’hui se hisser tout là-haut permet d’intégrer un club très select. Sergey Bubka a joué le rôle d’explorateur d’horizon inconnu.

Deux ans après son premier titre mondial, le Tsar défend encore les couleurs de l’URSS et n’est qu’au début de son incroyable règne. Mais il est déjà LA référence. Il détient la meilleure marque planétaire avec un bond à 5m94, réussi à Rome moins d’un an plus tôt. Il a récupéré le record du monde, chipé l’espace de quelques minutes par le Français Thierry Vigneron.

"Franchir 6 m était une mission impossible, personne ne croyait que cela pouvait arriver, c’était comme le 21e siècle. L’ancienne génération pensait à 100% que personne ne pouvait sauter 6 m à cette époque", se rappelle Bubka sur le site de World Athletics.

"C’était une surprise pour tout le monde, moi y compris"

Le 13 juillet 1985, il fait entrer la perche dans une autre dimension à 22 ans à peine. "J’ai manqué mes deux premiers essais et j’ai réussi mon troisième. Je me souviens que j’ai fait un signe avec mon doigt pour montrer que j’étais le premier. C’était une surprise pour tout le monde, moi y compris. Je ne pensais pas que je pouvais le faire ce jour-là à Paris. C’était un moment historique et une compétition très excitante C’était la veille de la fête nationale. Ça a fait les gros titres en France, ils ont comparé mon saut à Gagarin qui était devenu le premier homme dans l’espace".

Pour la petite histoire, Bubka n’a débarqué dans la capitale française que le matin du meeting. Cette compétition n’était pas prévue à son programme. Après avoir reçu la permission de Vitaly Petrov son coach de toujours, il s’est envolé pour la France. Il n’a pas traîné sur la route de son rendez-vous avec l’histoire, un saut à 5m70 pour gagner le concours et puis directement il s’est attaqué à 6 m.

Encore aujourd’hui, 35 ans plus tard ils ne sont que 25 à avoir réussi à égaler la performance du natif de Louhansk.

Bubka lui va s’envoler à 46 reprises au-dessus des six mètres et battra 35 record du monde (en salle et à l'extérieur) au cours de sa carrière. Le champion olympique de Séoul a conservé le record du monde, qu’il a fait grimper de centimètre en centimètre, jusqu’en 2014. Sous ses yeux, dans son fief de Donetsk, Renaud Lavillenie l’a dépossédé de son bien (6m16). Depuis un autre phénomène a pris le relais : le Suédois Armand Duplantis (6m17 puis 6m18).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK