Farah n'a pas eu le dernier mot sur 5000m, Edris titré

Muktar Edris a mis fin au règne de Mo Farah ce dimanche. L'Ethiopien a remporté la finale du 5000m (13:32.79), la course d'adieu à la piste du Britannique. Farah se classe deuxième (13:33.22) et l'Américain Paul Kipkemoi Chelimo troisième (13:33.30).

Dans une course lente, animée par l'Australien Patrick Tiernan, ce sont les Éthiopiens Keljelcha et Edris ont lancé les hostilités à la cloche. Le trio a imposé un rythme fou et mis Farah sous pression. Moins saignant qu'à son habitude, Mo n'a pas pu faire la différence dans la dernière ligne droite comme il en avait pris l'habitude depuis 2010.

C'est déjà un Ethiopien, Ibrahim Jeilan, qui avait infligé sa dernière défaite à Farah, sur 10.000 m aux Mondiaux 2011 à Daegu (Corée du Sud).

Farah ne réalisera donc pas le 7e doublé 5000m-10000m de sa carrière dans un grand championnat. Le Britannique avait réussi deux fois cette performance aux championnats d'Europe (2010 et 2014), deux fois aux Jeux Olympiques (2012 et 2016) et deux fois au championnats du Monde (2013 et 2015).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir