Caterine Ibarguen préférée à Nafissatou Thiam pour le titre d'Athlète mondiale de l'année

Nafissatou Thiam n'a pas été élue Athlète mondiale féminine de l'année pour la deuxième année de rang. C'est Caterine Ibarguen qui a été couronnée mardi par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) lors d'une soirée de gala à Monaco. La Colombienne de 34 ans, double championne du monde et championne olympique, a remporté la Diamond League à la longueur et au triple saut et est restée invaincue en huit finales au triple saut en 2018.

Outre Ibarguen et Thiam, championne d'Europe de l'heptathlon à Berlin, on retrouvait parmi les nominées la sprinteuse britannique Dina Asher-Smith (championne d'Europe des 100, 200 et 4x100 m), élue récemment Athlète européenne de l'année, la Kenyane Beatrice Chepkoech qui a abaissé de 8 secondes le record du monde du 3.000m steeple et la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo lauréate de la Diamond League en 200m et auteure du meilleur chrono sur 400m depuis 2006.

Le choix a été effectué par trois groupes différents. Le Conseil de l'IAAF (dirigeants) dispose de 50% des voix, les votes de la famille de l'IAAF (membres) et du public (via internet) comptent chacun pour 25%. Les votes se sont achevés le 12 novembre.

Armand Duplantis, nouvelle star mondiale du saut à la perche, a été nommé Rising Star (étoile montante) masculin. Le Suédois, 19 ans, a été sacré champion d'Europe en passant la barre de 6m05 et a été couronné champion du monde juniors. L'Américaine Sydney McLaughlin, 19 ans également, a remporté le prix chez les dames. Cette saison, elle a amélioré à deux reprises le record du monde U20 sur 400m haies et possède aussi le meilleur chrono seniors de l'année, en 52.75.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK