Adrien Deghelt rejoint Jacques Borlée

"C'est une opération de débauchage!", déclare Jean-Michel Garin, responsable du haut niveau à la LBFA (Ligue francophone d'athlétisme) dans Le Soir. "Jacques Borlée, qui rêve de diriger un grand groupe d'athlètes, n'en est pas à son coup d'essai. Par le passé, il avait déjà essayé d'attirer Anne Zagré et certains de nos décathloniens. En agissant ainsi, il tente de nous déstabiliser".

Jacques Borlée dit de son côté ne pas vouloir "faire de surenchère verbale". "Ce que dit la direction technique m'est complètement égal. Je répondrai en temps utile, quand on fera des performances. On sait que je ne suis pas d'accord depuis longtemps avec la manière dont elle travaille. Je dirai simplement que je n'ai débauché personne. J'ai accueilli un athlète qui voulait venir chez moi et nous allons tout faire pour régler ses problèmes biomécaniques", déclare Jacques Borlée.

"L'initiative vient de moi. Je n'ai agi dans le dos de personne. J'ai 27 ans, je sais ce que je fais et je ne pense pas être le premier ou le dernier athlète à prendre ce type de décision", déclare pour sa part Adrien Deghelt, médaille de bronze du 60 m haies à l'Euro en salle 2011 et demi-finaliste du 110 m haies aux Jeux de Londres.

 


Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK