Abdi et Bouchikhi échouent aux portes de la finale du 5000m, Farah serein

Bashir Abdi et Soufiane Bouchikhi ont été éliminés en séries du 5000m des mondiaux de Londres. Le Britannique Mo Farah, déjà vainqueur du 10.000m en ouverture de ces championnats et qui vise un nouveau doublé, a facilement décroché son ticket pour la finale.

Nos compatriotes n'ont pas réussi à se glisser dans les cinq premières places qualificatives de leur série respective. Ils ne se sont pas non plus placés parmi les cinq repêchés au temps. Mais il s'est en fallu de très peu. Il a manqué une place à Abdi et 94 centièmes à Bouchikhi.

Engagé dans la première série, Bashir Abdi a livré une course tactique très intelligente. Collé à la corde tout le long, il est progressivement remonté dans le peloton. Il était 3e à la cloche et toujours dans le coup à la sortie du dernier virage. Mais malgré la "protection" de son ami Mo Farah, Bashir n'a pas été en mesure de rivaliser dans la dernière ligne droite. Il a fini en 6e position (13:30.71) et a vu les portes de la finale se fermer juste devant lui. Kejelcha, Farah, Edris, Knight et Kifle ont décroché les cinq tickets.

La deuxième série, remportée par Barega (13:21.50), a été beaucoup plus rapide et tous les repêchés sont venus de cette course. Soufiane Bouchkhi s'est classé 11e (13:28.64) ... à 94 centièmes de Habte, le dernier qualifié au temps. Cette course a été marquée par la chute de l'Américain Paul Chelimo, qui s'est finalement qualifié.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir