"A vos marques, prêts, partez!" avec Élise Vanderelst, la nouvelle pépite du 1500 mètres

C'est la future star du demi-fond belge : début du mois, la Montoise Elise Vanderelst a explosé le record de Belgique indoor du 1500 mètres en 4.05.71. Elle a couru quasi quatre secondes plus rapidement que Lindsey De Grande en 2011 ! Une performance qui lui a offert son ticket pour les Championnats d’Europe de Torun, en Pologne, du 5 au 7 mars prochain. Et ce n’est pas tout : samedi dernier, lors des Championnats de Belgique organisés sur la piste du Blocry à Louvain-la-Neuve, la demoiselle a terminé deuxième du 800 mètres derrière Renée Eykens dans un temps (2.02.50) lui permettant également de disputer l’Euro polonais (mais elle a déjà annoncé qu’elle ne courrait là-bas que le 1500 mètres).

Après une grave blessure en 2019, cette étudiante en diététique de 23 ans affiliée au MOHA (Mons Obourg Hainaut Athlétisme) a profité d'une saison 2020 quasi blanche à cause de la crise sanitaire pour s'entraîner comme jamais... et revenir bien plus forte qu'avant en ce début 2021. 

Samuël Grulois a rencontrée Elise Vanderelst et il lui a soumis ce qu'on appelle un questionnaire binaire : onze questions, deux propositions par question et un seul joker ! Une sorte de jeu de la vérité avec le sourire. A vos marques, prêts, partez !

Élise, 800 ou 1500 mètres ?

" 1500 mètres ! C’est vraiment ma distance de prédilection, la distance sur laquelle je suis la plus performante. Mais le 800 mètres me permet de préparer le 1500 mètres. "

Indoor ou outdoor ?

" Outdoor. Je trouve que c’est plus facile de courir en outdoor car il y a moins de tournants. Et puis, tactiquement, c’est plus facile de bien se positionner. "

La piste ou le cross ?

" La piste. J’ai une foulée assez aérienne et je suis donc beaucoup plus à l’aise sur piste qu’en cross. Mais le cross reste important pour le travail foncier lié à la piste. "

Mons (où vous êtes née et où vous vivez) ou Tournai (où vous étudiez et où vit votre compagnon) ?

" Mmmmmmmmmh… mon cœur balance entre les deux ! Pour le moment, je dirais les deux. Difficile de faire un choix. " (NDLR : On est sympa sur ce coup-là, on ne grille pas le joker.)

Séance de musculation ou séance de sprints ?

" Séance de sprints. Ce que je préfère, c’est courir évidemment ! "

Gävle en Suède (où vous avez terminé deuxième de l’Euro chez les espoirs) ou Liévin en France (où vous avez récemment battu le record de Belgique du 1500 mètres chez les séniors) ?

" Gävle parce que c’est là-bas que j’ai décroché ma première médaille internationale. Je sais que c’est une réponse surprenante mais vraiment, c’était mon premier podium sur la scène européenne et c’était un moment plus fort que mon record de Belgique, qui a en plus été réalisé lors d’une course à huis clos… "

Je me souviens avoir croisé Dibaba lorsque j’avais participé en 2016 au programme des jeunes de la Diamond League à Lausanne. Je logeais dans le même hôtel qu’elle. C’était comique d’aller me servir au buffet en même temps que cette grande championne ! J’espère un jour pouvoir courir à côté d’elle… et pas derrière elle !

Mémorial Van Damme ou Interclubs avec le MOHA ?

(Elle rit) Mémorial Van Damme ! Ce n’est pas trop difficile comme question. "

L’Euro ou les J.O. ? 

" Les J.O. En espérant évidemment que les deux compétitions aient bel et bien lieu… "

La piste de Gand ou la piste de Louvain-la-Neuve ?

" La piste de Gand, que je trouve plus rapide que celle de Louvain-la-Neuve. Je sais que ce sont les jambes qui doivent être rapides mais il y a des pistes qui, comme on dit dans le jargon, rendent mieux. Et c’est le cas avec celle de Gand. "

Veerle Dejaeghere (qui est toujours détentrice du record de Belgique du 1500 mètres outdoor) ou Genzebe Dibaba (l’actuelle recordwoman du monde sur la distance en 3.50.07) ?

" J’ai envie de dire Veerle Dejaeghere car je vise son record national du 1500 mètres. Mais elles sont toutes les deux très inspirantes. Veerle a bien performé sur le 1500 et c’est une distance que maîtrise aussi très bien Genzebe Dibaba. Et comme c’est ma distance préférée… Je me souviens avoir croisé Dibaba lorsque j’avais participé en 2016 au programme des jeunes de la Diamond League à Lausanne. Je logeais dans le même hôtel qu’elle. C’était comique d’aller me servir au buffet en même temps que cette grande championne ! J’espère un jour pouvoir courir à côté d’elle… et pas derrière elle ! (Elle rit à nouveau) "

Notre onzième et dernière question binaire va vous mettre en difficulté : votre entraîneur de toujours Raymond Castiaux ou votre préparateur physique et… amoureux Thaddée Adam ?

" Ça, c’est vraiment la question-piège… Je vais donc utiliser mon joker ici !

 

Écoutez l’interview-vérité d’Élise Vanderelst dans son intégralité en cliquant sur le média en haut de l’article.  

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK