Notre 4x400m en finale des Mondiaux de Moscou

Notre 4x400m en finale des Mondiaux de Moscou
3 images
Notre 4x400m en finale des Mondiaux de Moscou - © Tous droits réservés

Notre relais s'est hissé en finale du 4x400m des championnats du Monde de Moscou. Les Belges ont pris la 3e place (3.00.81) de la 2e série derrière les États-Unis (2.59.85, meilleure performance de l'année) et Trinité et Tobago (3.00.48).

Jacques Borlée avait choisi de confier le rôle de premier relayeur à Antoine Gillet. Le Betrigeois a fait le job en passant le témoin en sixième position à Jonathan Borlée.

Le recordman de Belgique a ramené le relais belge au 3e rang. Dylan, pour ses grands débuts en championnat du Monde, a bien géré l'événement pour transmettre le témoin à son grand frère au contact de la Pologne.

Kevin est parti très rapidement pour revenir au plus vite dans la foulée du Brésilien. Le champion d'Europe 2010 a déposé Hugo De Sousa et est venu finir sur les talons du Trinidadien Deondre Lendore. Il coupe la ligne en troisième position.

Will Oyowe titulaire pour la finale

Notre 4x400m prolonge son abonnement aux finales planétaires. Nos compatriotes ont disputé toutes les grandes finales (JO et Mondiaux) depuis 2008. La Belgique, versée dans la série la plus relevée, signe le 5e temps de ce premier tour.

Si les États-Unis, qui seront renforcés par McQuay et Merritt, semblent au-dessus du lot. La Jamaïque (3.00.41), Trinité et Tobago (3.00.48), la Grande Bretagne (3.00.50) et la Belgique (3.00.81) se tiennent en quatre dixièmes.

Tout sera donc possible en finale. Jacques Borlée a officiellement annoncé que Will Oyowe serait titulaire pour la finale.

Les Belges ne sont décidément pas gâtés par le tirage au sort. Cinquième temps des séries mais repêchés au temps, ils savaient qu'ils hériteraient d'un couloir extérieur. Ils s'élanceront du 1.

Les Bahamas, champion olympique à Jeux de Londres, sont éliminées avec le 13e temps (3:02.67).

Cette course permet à la famille Borlée d'inscrire son nom dans l'histoire de l'athlétisme. Pour la première fois, trois membres d'une même famille ont disputé la même course lors d'un championnat du Monde.

M. Weynants

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK