2014 est "un grand désastre" pour Ferrari

"Je ne voudrais pas parler de 2014, a dit le patron de la Fiat, une année entièrement à oublier, je vous prie de ne parler que du futur, car l'année écoulée a été un grand désastre pour la Ferrari."

Marchionne a présenté 2015 comme l'année "de la reconstruction" et assuré que son nouveau pilote, Sebastian Vettel, remplaçant de Fernando Alonso, le savait, mais que "Ferrari avait encore beaucoup d'attrait". Il a estimé que l'écurie serait "au paradis si elle gagnait quatre courses".

Marchionne a également confirmé le recrutement de Jock Clear, l'ingénieur de piste du champion du monde 2014 Lewis Hamilton chez Mercedes.

Les changements opérés, l'arrivée de Vettel et de Clear, le choix d'un nouveau patron pour l'écurie de F1, Maurizio Arrivabene, "auront inévitablement des répercussions en 2015 et donc nous partirons avec un peu de retard", a ajouté le dirigeant de la "Rossa".

Successeur de Marco Mattiacci, Arrivabene a expliqué qu'il n'était "pas l'enchanteur Merlin ni le Divino Otelma (magicien célèbre de la télévision italienne)" "Je crois au travail d'équipe, pas au succès d'un seul individu", a-t-il dit.

Arrivabene a expliqué que Michael Schumacher lui avait dit que Vettel était "le seul capable de répéter chez Ferrari ce qu'il avait fait lui".


AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK