Vous pensiez connaitre tous les chiffres du Mondial ?

Football: Vous pensiez connaitre tous les chiffres du Mondial ?
5 images
Football: Vous pensiez connaitre tous les chiffres du Mondial ? - © BELGAIMAGE

Le premier tour de la Coupe du monde au Brésil bouclé, c'est l'heure des bilans. Chiffrés, personnels et collectifs.

Quarante-huit matches se sont déjà joués dans cette compétition tant attendue qu'est la Coupe du monde sur les soixante-quatre prévus dans le tournoi. Une pluie de buts s'est abattue sur le Brésil. 136 buts inscrits depuis le match d'ouverture, soit 6 de mieux qu'en 2002 au même stade de la compétition. La moyenne se situe à 2,8 buts par match. 9 réalisations sont intervenues sur penalty, 15 depuis l'extérieur du grand rectangle.

En moyenne, les spectateurs ont assisté à 384 passes par match. Soit 39.197 sur l'ensemble des matches de poules. 474 corners ont été attribués tandis que 1367 fautes ont été sifflées par les arbitres. Elles aboutissent à 124 cartons jaunes et 9 cartes rouges.

Des buts, des buts et encore encore des buts

En tête des buteurs trônent fièrement l'Allemand Thomas Müller, l'Argentin Lionel Messi et le Brésilien Neymar Jr. Avec quatre buts. Suivent, avec trois réalisations au compteur, le Colombien James Rodriguez, le Français Karim Benzema, les Néerlandais Arjen Robben et Robin van Persie, le Suisse Xherdan Shaqiri et l'Equatorien Enner Valencia. La Belgique place quatre joueurs dans ce classement, auteur d'un but chacun: Marouane Fellaini, Dries Mertens, Divock Origi et Jan Vertonghen.

Avec dix buts inscrits, les Pays-Bas sont les plus prolifiques. La France s'est elle créée le plus grand nombre d'opportunités, à savoir 62. Pour 8 buts au total. Thomas Müller est le joueur qui affiche la meilleure rentabilité, avec 4 buts en 7 tentatives. Le Portugais Cristiano Ronaldo a tenté le plus de frappes au but (23). Il devance Karim Benzema (20) et le Ghanéen Asamoah Gyan (18). Côté belge, Dries Mertens (8) mène devant Jan Vertonghen et Divock Origi (6).

Et les Diables Rouges dans tout cela ?

Meilleure défense du tournoi pour l'instant, à égalité avec le Mexique et le Costa Rica, la Belgique n'a encaissé qu'un but. Sur penalty contre l'Algérie, en ouverture du groupe H. Les Diables Rouges ont marqué à quatre reprises. Quatre fois sur phase de plein jeu. Les hommes de Marc Wilmots ont tiré 43 fois au but adverse. 28 tirs ont trouvé le cadre, dont 13 venant de la surface de réparation et 15 hors de celle-ci.

Quelque peu critiqué, le Diable le plus créatif est Eden Hazard, avec huit occasions créées. Il a d'ailleurs donné deux passes décisives, pour Divock Origi et Dries Mertens. Ce dernier a centré le plus souvent, à 19 reprises. Au cumulé, la Belgique a placé 136 attaques posées en direction du but adverse: 57 par la gauche, 53 par la droite et 26 par l'axe du jeu. Treize courses individuelles sont parvenues à pénétrer jusqu'au grand rectangle tandis que les Diables se sont retrouvés à quatorze reprises en position hors-jeu.

Seuls 3 joueurs (Lionel Messi, Alexis Sanchez et Angel Di Maria) ont réussi plus de dribbles qu’Eden Hazard lors de la phase de groupes (13).

Logiquement, c'est Daniel Van Buyten qui a parcouru le plus de distance pour les Belges. Il a joué 270 minutes et couru 29,7 kilomètres. Il devance, à ce petit jeu-là, Marouane Fellaini (27,4 kilomètres pour 205 minutes), Jan Vertonghen (25,1 kilomètres pour 239 minutes) et Kevin De Bruyne (23 kilomètres pour 180 minutes jouées).
L'ancien défenseur du Bayern pointe également en tête du classement des passes réussies: 161. Devant Axel Witsel (118), Vincent Kompany (112) et Jan Vertonghen (111). Là aussi, le temps de jeu de chacun influence le résultat. De plus, aucun joueur n’a bloqué plus de tirs adverses lors de la phase de groupes que Daniel van Buyten (5). De son côté, Thibaut Courtois n’a toujours pas perdu avec l'équipe nationale (14 victoires, 6 nuls).

Les 6 derniers buts de la Belgique en Coupe du Monde sont intervenus dans les 20 dernières minutes de ses matches. La Belgique a gagné 3 matches consécutifs pour la première fois en Coupe du monde.

Et les chiffres qui surprennent sont...

Au rayon des informations relevant davantage du domaine de l'anecdote, d'autres chiffres nous prouvent que certaines nations sont les championnes dans leur catégorie. L'Allemagne a réussi 1792 passes tandis que l'Iran a stoppé 92 attaques adverses.
Impressionnant depuis le début de la Coupe du monde, l'Américain Michael Bradley a couru 38 kilomètres en trois rencontres complètes disputées. L'Argentin Javier Mascherano est le champion des passes réussies, avec un total de 278. Un ratio de 89,4% de réussite.
 


M. Berger

Et aussi

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK