Standard-Anderlecht, destins croisés ?

Le Standard va entamer les play-offs 1 avec deux points d'avance sur le FC Bruges de Michel Preud'homme et cinq de plus que le Sporting d'Anderlecht.

Lors de l'entraînement ouvert au public à Anderlecht et à l'occasion du fanday organisé au Standard, nous avons sondé les supporters et le moins qu'on puisse écrire est que les sentiments sont mitigés.

A la question de savoir si Anderlecht peut encore être sacré champion de Belgique pour la 33ème fois de son histoire, un fan des Mauves répond : "Oui, si on gagne les deux premiers matches". Un autre supporter ajoute : "A Anderlecht, on y croit toujours. on sait que cela va être difficile. Les années précédentes, on a fait de mauvais play-offs. Peut-être que cela va tourner pour nous".

Besnik Hasi insiste lui sur le fait que "la victoire contre Ostende 4-0 ne veut rien dire". Un vent nouveau souffle toutefois chez les Bruxellois comme le signale Guillaume Gillet : "C'est un nouveau championnat qui commence. On sent chez les supporters qu'il y a une nouvelle dynamique. C'est super pour les joueurs".

"Après une descente, il y a une montée"

Dans les travées de Sclessin, par contre, la confiance a fait place à une certaine forme de méfiance. Parmi les milliers de fervents des Rouches présents au fanday, on a pu entendre des commentaires comme "on n'est pas trop confiant mais on espère que cela va aller" ou encore "si on perd le premier match des play-offs, cela va être la dégringolade".

Très philosophe, Guy Luzon, le coach du Standard, rassure en déclarant : "Il y a toujours une montée après une descente. Donc, c'est bon signe". Pas question de paniquer après les 4 points sur 12 pris en fin de phase classique du championnat.

Et pas question non plus de se mettre une grosse pression avant d'affronter les Mauves. "Ce serait génial de bien commencer mais le plus important, ce n'est pas comment tu commences mais plutôt comment tu finis. L'année passée, on a bien commencé mais on a mal terminé. Donc, cette année, le plus important pour moi est comment on va finir..." conclut Paul-José Mpoku.

Le Standard pourrait toutefois se retrouver dans une situation inconfortable le jour où il accueillera Anderlecht puisque le Club de Bruges, son principal concurrent selon de nombreux observateurs, aura débuté ces Play-offs face à une équipe de Lokeren auréolée de son succès en finale de la Coupe de Belgique et sans doute démobilisée.

G.Bayet avec Q.Volvert et M.Debiève

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK