Ligaments de la cheville déchirés pour Carcela, mais pas de fracture

En fin de première mi-temps contre OHL, Carcela avait déjà été dans le collimateur des Louvanistes, Cerigioni étant logiquement exclu pour un tackle par derrière sur le petit médian liégeois. A peine rentré au jeu après avoir été soigné au bord du terrain, le même Carcela a ensuite été victime d'un "attentat" quatre minutes plus tard de la part de Bjorn Ruytinx.

Après son acte sur la cheville gauche de l'international marocain, le capitaine louvaniste a même poussé la délicatesse en ricanant ouvertement devant son adversaire et en faisant semblant de lui écraser la main. L'arbitre Tim Pots n'a sorti que le jaune envers Ruytinx mais a été contraint d'adresser le rouge au médian liégeois qui venait de se venger en adressant une claque au visage de son agresseur (44e).

Carcela a dû quitter le terrain porté par des soigneurs, ramenant les deux équipes à 10 contre 10.

Belga

Suite à certains propos haineux et injurieux tenus par quelques internautes, tous les commentaires ont été supprimés. Merci de votre compréhension.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK