Mourinho veut convaincre De Bruyne de rester

Si José Mourinho peut être dur avec ses joueurs, il sait aussi reconnaître et souligner leur travail. En début de saison, le Portugais a remonté les bretelles de Kevin De Bruyne. Il avait déclaré qu'il n'était pas convaincu par les prestations du Gantois. Le message est visiblement passé et l'attitude de l'ex-joueur de Genk a évolué.

"Kevin montre beaucoup d'envie et il travaille dur" a expliqué Mourinho ce mardi en conférence de presse. "Je me sens un peu coupable parce que je n'ai pas pu lui offrir beaucoup de chances de s'exprimer. Il est triste quand il ne figure pas dans la sélection, mais il réagit désormais de manière très professionnelle. Il fait partie du noyau pour le match contre Sunderland. Dans les matches qui vont arriver, il va devoir essayer d'imprimer sa marque."

Il ne faut être complètement naïf. Derrière cette opération de charme, il y a un objectif clair et affiché.

"Je l'aime en tant que joueur et je commence à l'apprécier en tant qu'homme. C'est un bon garçon. J'espère pouvoir lui donner un temps de jeu suffisant pour le convaincre de rester. J'aime vraiment beaucoup le joueur", a ajouté le coach de Chelsea.

"Nous avons besoin de lui (Chelsea est encore engagé sur 4 tableaux, ndlr), mais nous devons analyser sa situation et être honnêtes. C'est le club qui décidera", a encore précisé Mou.

Mais avec à peine 295 minutes au compteur, Kevin De Bruyne sait qu'il est loin d'être le premier choix de son entraîneur. Il sait également qu'il ne peut pas se permettre un temps de jeu aussi maigre lors de la deuxième partie de saison. KDB a besoin de retrouver du rythme en vue du Mondial brésilien et cela passera sans doute par un départ. De ce côté-là, il n'a pas de souci à se faire les candidats sont nombreux (Atletico, Juventus, Leverkusen, Wolfsburg, ...).

M. Weynants
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK