Tilff: le nouveau pont enfin en service

Pont de Tilff
Pont de Tilff - © Page Facebook de la Bourgmestre Laura Iker

Le village de Tilff, en région liégeoise, va vivre une petite révolution dès demain. En effet, le pont que les habitants attendent depuis 15 ans sera enfin mis en service demain, jeudi. 

Pour rappel, depuis 2005, les automobilistes sont appelés à emprunter une passerelle métallique "provisoire" pour enjamber l'Ourthe. Une situation qui ne devait pas durer mais qui s'est finalement installée dans le paysage tilffois et qui a coûté bien cher.
Après dix ans de discussions entre le Commune d'Esneux,  la Région Wallonne et Infrabel - SNCB (puisqu'il y a également un passage à niveau et une gare à proximité du pont), un projet s'est dégagé. Mais plusieurs problèmes juridiques ayant vu le jour, le début du chantier a été reporté de plusieurs années. 

Le chantier du nouveau pont a tout de même commencé en 2018. La traversée de l'Ourthe à Tilff est un endroit stratégique qui se trouve à l'embranchement entre l'E25 Liège - Neufchâteau et la N633 qui monte de Tilff vers Boncelles et donc vers le site de l'ULiège et vers le CHU. 
La nouvelle structure vise à fluidifier le trafic car contrairement à l'ancien pont et à la passerelle actuelle, elle enjambe le passage à niveau.


 

La dernière ligne droite

Le chantier touche à présent à sa fin. Le 8 juin dernier, 12 camions chargés de sable ont emprunter le pont. Près de 500 tonnes au total qui devaient montrer si le pont bougeait conformément aux prévisions du bureau d'étude. Un test de stabilité qui a été concluant puisque le pont sera mis en service ce jeudi 10 juin dès 9h30. Si les automobilistes pourront enfin passer, les piétons et les vélos devront attendre encore un peu car pour que la passerelle soit accessible, il faudra démonter le pont provisoire et terminer l'accès au Ravel.

L'inauguration de l'ouvrage terminé se fera le 18 septembre. L'après-midi du 18 sera "réservé" aux riverains et habitants de la commune.

Ce jeudi 10 juin

C'était donc le jour J. Les premiers véhicules ont pu emprunter le nouveau pont. Parmi les premiers chanceux Laura Iker, Bourgmestre de la commune d'Esneux et des ouvriers au volant de leur camion ou engin de chantier.