Nouveau chantier sur l'E40 ce vendredi 26 février

Image d'illustration - un chantier sur l'E40
3 images
Image d'illustration - un chantier sur l'E40 - © Kerremans Guillaume

E40/A3 : lancement du désamiantage successif de 6 ponts surplombant l’autoroute entre Hélécine et Remicourt

Un chantier visant à désamianter le pont d’Hélécine (pont 56), surplombant l’autoroute E40/A3, débutera ce vendredi 26 février pour s’achever vers la mi-mai. Des travaux identiques seront successivement menés dans les deux années à venir sur 5 autres ouvrages d’art surplombant l’autoroute entre Hélécine et Remicourt, en vue de leur future réhabilitation.

Les ponts seront traités un à un afin de limiter l’impact sur la circulation. Le chantier démarrera par le pont situé à Hélécine et progressera ensuite pont par pont en se rapprochant de Remicourt. Les ouvrages concernés se situent, par ordre de traitement :

  • à l’accès-sortie n°26 " Hélécine " (pont 56) ;
  • à Orp-Jauche (pont 58) ;
  • à Lincent (pont 66) ;
  • à l’accès-sortie n°28 " Berloz " (pont 76) ;
  • à Rosoux-Crenwick/Berloz (pont 77) ;
  • à Remicourt (pont 89).

Les trois premiers ouvrages devraient être traités cette année, les trois derniers en 2022.

 

MODIFICATIONS DES CONDITIONS DE CIRCULATION

Pour chaque pont, les opérations se dérouleront de manière identique et impacteront les deux sens de circulation : sur une zone localisée à proximité du pont concerné, deux bandes de circulation resteront maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 70 km/h.

  • Dans un premier, les voies de gauche et centrales seront maintenues.
  • Dans un second temps, les usagers circuleront sur les voies de droite et sur les bandes d’arrêt d’urgence.

Un LIDAR sera régulièrement présent pour inciter à lever le pied et contrôler la vitesse des usagers.

 

UN DESAMIANTAGE NECESSAIRE AVANT DE FUTURES REHABILITATIONS

Le désamiantage est une opération indispensable à réaliser en vue de la future réhabilitation de ces ponts. Il s’agit de travaux complexes qui nécessitent l’installation d’un caisson étanche, progressant avec le chantier et pour lequel les agents doivent être équipés d’une combinaison de protection.

 

Ces désamiantages représentent un budget de près de 1.400.000 euros HTVA financé par la SOFICO. Ils seront réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures