Météo : 28°C à l'ombre ce mardi, pourquoi ?

Météo : 28°C à l'ombre ce mardi pourquoi ?
Météo : 28°C à l'ombre ce mardi pourquoi ? - © Météociel

Il fera chaud, très chaud, mardi prochain sur le territoire belge. Le mercure grimpera par endroit jusqu'à près de 10 degrés au-dessus des normales de saison. La cause porte un nom : Hélène !

Telle une pompe à chaleur, Hélène se situe actuellement au large des côtes occidentales africaines dans le bassin Atlantique et va progressivement se diriger vers le Nord dans les prochaines 48 heures. Après avoir traversé les Açores, elle remontera en direction de la Grande Bretagne et de l’Irlande mardi. Sur le flanc Ouest de ces deux pays, essentiellement sur les littoraux, d’importantes précipitations et d’importantes rafales de vent sont attendues (110 voire 120 km/h).

Trajet d'Hélène

Quel impact sur la Belgique ?

En parallèle, l’ouest du continent européen se retrouvera sur le flanc est de ce système. Il sera donc soumis à un puissant flux de sud (anticyclonique) ce qui nous ramènera une masse d’air très chaud en provenance du nord de l’Afrique.

Nous devrions donc bénéficier d’un temps très lumineux avec des températures en hausse constante et qui pourront atteindre leur paroxysme mercredi avec des maxima de 26-27°C dans le centre et pourquoi pas 28-29°C en Campine !

 

Hélène sous la surveillance de notre équipe météo. 

Plusieurs questions persistent à l’heure actuelle et nous y répondrons au fur et à mesure de l’évolution des modèles météo. 

Hélène conservera-t-elle ses origines tropicales en remontant vers les Îles Britanniques ?

Nous vous préciserons sa trajectoire et sa capacité à conserver ou non ses caractéristiques tropicales. Il est cependant très probable qu’à la rencontre de l’air plus froid présent en altitude au nord des Açores, elle entame sa transition vers un système extratropicale d’ici dimanche-lundi, au large du Golfe de Gascogne. Autrement dit, Hélène deviendra une simple dépression classique en perdant son énergie.  Le terme "extratropicale" signifie qu’elle vient des tropiques.  Son intensité sera donc plus que probablement bien plus modérée à l’image de ce que nous connaissons tout au long de l’année. 

Quels sont les risques pour les habitants ?

Les risques habituels comme ceux rencontrés en cas de tempête hivernale venues directement de l’ouest de l’Atlantique (situation la plus fréquente). Fortes rafales de vent sur les littoraux de l’Irlande et de l’ouest de la Grande-Bretagne (100-120 km/h). À l’intérieur des terres le vent sera modéré (50 à 60 km/h).

Voilà pourquoi la journée de mardi nous rappellera les journées caniculaires des grandes vacances avec des températures qui atteindront les 28°C à l’ombre.