Forcer un passage à niveau: une imprudence qui peut coûter cher

Forcer le passage à niveau

Vidéo d'un automobiliste imprudent à Meixhe-devant-Virton

S'il est bien une imprudence qui peut vous coûter la vie c'est bien celle de forcer un passage à niveau. Cet automobiliste imprudent a été filmé il y a quelques jours à Meixhe-devant-Virton en province de Luxembourg. La vidéo a été partagée par Infrabel sur les réseaux sociaux et elle montre bien à quel point certains automobilistes échappent, parfois de très peu, au pire. 

L'an dernier, Infrabel a recensé 45 accidents. Le bilan est lourd: 7 morts et 6 blessés graves. S'il est vrai que l'on compte moins de morts qu'en 2018, le nombre d'accidents est, lui, plus élevé. 
Lors d'une collision avec un train, les chance de survie sont minimes, de surcroît s'il on est piéton ou cycliste. En 2019, les usagers faibles représentent à eux seuls la quasi totalité des victimes et ont été impliqués dans 18% des accidents. Les 37 autres collisions, qui impliquaient des véhicules motorisés, n'ont engendré qu'un seul décès. 

Manque de vigilance 

Dans une grande majorité des cas, ce n'est pas une méconnaissance des lieux qui est la cause de l'accident mais bien un manque de vigilance. Dans 60% des faits qui se sont produits sur une ligne dite "classique", ce sont des riverains qui ont été impliqués. Ils étaient donc familiers des lieux. On note aussi qu'un accident sur trois a lieu en heure de pointe et que dans 50% des cas, l'automobilistes a délibérément franchit le passage a niveau alors que la signalisation le lui interdisait. 

Plus de sécurité

Durant l'année écoulée, Infrabel a supprimé 23 passages à niveau sur les lignes classiques (hors zones portuaires). Au 1er janvier de cette année, le réseau comportait donc encore 1700 passages à niveau. En 15 ans, on en a donc vu disparaître pas moins de 372.

Les passages à niveau seront également bientôt tous doté d'une "carte d'identité", un autocollant reprenant le numéro du passage et celui de la ligne ce qui permettra aux témoins d'un éventuel incident ou aux personnes impliquées dans un accident de localiser le lieu. Ce qui permettra ensuite au Traffic Control d'Infrabel de communiquer avec plus de précision avec les services de secours et avec les conducteurs de trains en approche.

 

Les conséquences

Lors d'un incident, même minime, à un passage à niveau (cela peut être un simple heurt de barrière ou un accident de voiture aux abord du passage du train) les répercussions peuvent être conséquentes non seulement sur le réseau ferroviaire mais aussi sur le réseau routier. 
Concernant les trains, les 348 incidents recensés au cours de l'année écoulée représentent 39.082 minutes de retard cumulées, soit une moyenne de 1h47 par jour. 

Une infraction qui coûte cher

Outre le fait que forcer un passage à niveau peut vous coûter la vie, cela peut aussi vous coûter beaucoup d'argent.

Selon le code de la route, ne pas respecter la signalisation d'un passage à niveau est une infraction du quatrième degré qui met directement en danger la sécurité des personnes et cause souvent inévitablement des dommages physiques lors d’un accident.

Ce que l'on risque si l'on est résident belge:
- une amende pouvant aller de 220€ à 2750€ (la somme peut être doublée en cas de récidive),
- un retrait de permis pouvant aller de 8 jours à 5 ans.

Autant redoubler de vigilance et prendre son mal en patience...