Déconfinement en Belgique : le point sur les restrictions à nos frontières

Déconfinement en Belgique : le point sur les restrictions à nos frontières
Déconfinement en Belgique : le point sur les restrictions à nos frontières - © AdrianHancu - Getty Images

Dernière mise à jour : jeudi 14 mai, 10h30

Des contrôles de police stricts sont menés aux frontières liants la Belgique au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Concernant le secteur touristique belge, il faudra attendre la date cruciale du 8 juin pour en savoir plus mais d'après la Première Ministre Sophie Wilmès: "il n’y aura probablement pas de retour à la normale pour l’été".

La Commission Européenne plaide pour une réouverture progressive des frontières intérieures pour l'été.

Concrètement :

  • Le gouvernement belge interdit toujours tous les voyages non essentiels vers l’étranger, jusqu’au 7 juin compris.
  • L'Allemagne et l'Autriche vont rouvrir leurs frontières à partir du 18 juin et permettre à nouveau une libre circulation. Avant cette date, il y aura un assouplissement progressif des mesures à partir de ce samedi 16 mai. La Commission Européenne quant à elle est en train de se pencher sur un plan de réouvertures des frontières dans l'Union Européenne pour la saison estivale.
  • Depuis ce 8 avril, une attestation est nécessaire et obligatoire pour rentrer sur le territoire français
  • Des contrôles ont lieu à la frontière avec les Pays-bas et provoquent chaque jour de légers retards. Notez que si vous travaillez dans une profession cruciale (comme les soins de santé par exemple) et que vous pouvez vous en justifier, vous pouvez franchir plus rapidement la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas grâce à une vignette spéciale. Pour les autres travailleurs transfrontaliers, vous ne pourrez passer qu'en présentant une attestation de votre employeur.
  • La bourgmestre de Visé a pris la décision de fermer  la frontière avec les Pays-Bas, tant aux automobilistes qu’aux piétons. Dorénavant et jusqu'à nouvel ordre,  la rue Collinet, à Lanaye, qui constitue le seul accès routier direct entre les deux pays (en dehors de l’autoroute) est fermée au moyen de barrières nadar. L’autoroute E40 échappe,quant à elle, à cet arrêté car une partie de celle-ci se trouve sur le territoire de la commune flamande des Fourons
  • Les communes de Quiévrain et d'Hensies ont décidé de bloquer les axes secondaires menant au territoire français. Parmi les postes frontières fermés, on retrouve le lieu-dit "le Beza" entre Petit Baisieux et Quiévrechain, le séminaire "Hensies" et le hameau de la Neuville "Hensies".
  • Du côté de Tournai, le collège de la ville a choisi de fermer depuis ce jeudi 26 mars la frontière franco-belge à cinq endroits sur l'entité de Tournai. Quatre villages sont concernés par cette mesure visant à faciliter les contrôles. Des blocs de béton ont été placés à la frontière franco-belge dans les villages de Blandain (hameau de Tréquière), à Esplechin (rues Quatre-Chins et Maraîche), à Lamain (rue Jambe de Bois) ainsi qu'à Templeuve (rue Cazeau).

De manière générale, si vous vous présentez à une frontière, veillez à avoir avec vous  tous les documents nécessaires en ce compris une attestation de votre employeur si vous êtes travailleur transfrontalier.

Sont repris comme voyages essentiels, notamment:
- Les voyages pour causes professionnelles,
- Pour porter aide ou assistance à une personne de sa famille résidant à l'étranger,
- Dans le cadre de la garde alternée d'enfants,
- Pour porter soin à un animal,
-... 

Sont repris comme voyages non-essentiels:
- Aller saluer un ami ou un membre de la famille,
- Aller faire ses courses ou son plein à l'étranger,
- Le tourisme et les loisirs,
- ...