Confinement : pour Elke Van den Brandt "rouler doucement c'est aussi montrer sa solidarité"

Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité, en appelle à la prudence sur nos routes
Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité, en appelle à la prudence sur nos routes - © THIERRY ROGE - BELGA

Pour la Ministre Elke Van den Brandt, la pandémie de coronavirus et le confinement en Belgique et à Bruxelles ne doivent pas être une excuse pour que certains automobilistes "se lâchent" dans des rues désertées par les véhicules...

Depuis le confinement, beaucoup de citoyens travaillent à domicile, ce qui réduit fortement le nombre de véhicules présents sur nos routes et notamment sur les artères de la capitale. "On note cette semaine une diminution de 95% du trafic" souligne Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité. "C'est une bonne nouvelle. Cela montre que les Bruxellois respectent bien les mesures de confinement et montrent leur solidarité".

Le bémol c'est que le petit 5% d'usagers restants en profite... pour ne plus respecter les limitations de vitesse ! Comme les routes sont dégagées, les automobilistes sont tentés de rouler plus vite. "Surtout, respectez bien le 30 km/h" souligne la ministre qui ajoute que "les hôpitaux n'ont pas besoin de devoir soigner en ce moment des accidentés de la route. Rouler doucement c'est aussi montrer sa solidarité !"

La police mène des contrôles et reste vigilante quant au respect des mesures de confinement mais aussi du code de la route. Les sanctions en vigueur d'ordinaire restent évidemment d'application.

Le stationnement gratuit

Oui le stationnement est bien gratuit depuis quelques jours dans les 19 communes de la capitale mais des contrôles restent effectués. "Pas question" souligne Elke Van den Brandt "que les citoyens se garent n'importe où n'importe comment sur les trottoirs, les passages pour piétons ou les places PMR."

Confinement n'est pas dimanche sans voiture

"C'est important pour notre santé de se balader, on ne dit pas qu'on ne peut plus sortir" précise la ministre. "Mais quand on sort, il faut rester prudent, se distancer des autres personnes, ne se promener qu'avec sa famille".