Bruxelles devient Ville 30 ce vendredi 1er janvier 2021

Bruxelles devient Ville 30 ce vendredi 1er janvier
Bruxelles devient Ville 30 ce vendredi 1er janvier - © Tous droits réservés

Ce vendredi 1er janvier 2021, rouler à 30 km/h dans les rues de la capitale devient la règle générale.

Rappel de la Ville 30 en 5 points

1. C’est plus clair. La  vitesse " par  défaut " est partout de 30 km/h, sauf sur certains axes structurants, avec une vitesse limitée et indiquée spécifiquement à 50 ou 70 km/h. Dans les zones de rencontres, la vitesse autorisée est de 20 km/h.

2. C’est le code de la route. Tout le monde doit respecter cette limitation de vitesse, même sur les pistes cyclables séparées ou les sites propres. Seules exceptions : les trams, les déneigeuses et les véhicules d’urgence en mission.

3. L’objectif de la Ville 30 : épargner des vies ! Plus la vitesse est réduite, plus se réduisent les risques d'accidents et leur gravité. Le risque de décès pour les piétons est 5 fois plus élevé à 50 km/h qu’à 30 km/h. En voiture, le risque d’être tué ou gravement blessé (conducteurs et passagers) est de 15 % à 30 km/h, contre 45 % à 50 km/h.

4. La Ville 30 offre une ville moins bruyante, plus agréable à vivre. Passer de 50 à 30 km/h diminue de moitié les nuisances sonores dues au trafic routier. Entre 2,5 et 3,9 dB(A) selon le type de revêtement. Diminuer la vitesse va aussi apaiser la ville et encourager les alternatives à la voiture individuelle comme la marche et le vélo.

5. La police effectuera des contrôles dès le 1er janvier 2021. Des sanctions seront prises, comme pour toute infraction au code de la route. Mais le but n’est pas d'augmenter le nombre des amendes ni de " flasher tout le monde ", mais plutôt d'amener les usagers au respect du 30 km/h.

Toutes les infos sur : www.ville30.brussels.