Verglas ou plaque de glace?

Verglas ou plaque de glace?
Verglas ou plaque de glace? - © Tous droits réservés

En période hivernale, il est fréquent d’entendre parler de verglas. Or le verglas n’est pas un phénomène si fréquent.

Le verglas peut se former de deux façons différentes:

  • Des gouttes de pluie surfondues (à l’état liquide dans l’air ambiant par des températures négatives et qui gèlent au moindre contact) qui tombent au sol et qui forment une mince couche de glace transparente.

  • Des gouttes de pluie (non surfondues) qui s’écrasent sur un sol gelé et rendent les chaussées glissantes.

Les cas de figure les plus fréquents en hiver:

  • Suite à des précipitations, le sol est mouillé et les températures passent sous zéro et fait geler les sols mouillés.

  • La neige au sol a fondu et regèle en formant une plaque de glace sur la route.

Mais dans ces deux cas, on parlera de plaques de glace et non de verglas.

Il est entendu que chacune des situations ci-dessus est dangereuse car rend les routes glissantes. Et dans tous les cas, il faut redoubler de prudence