Décryptage du vocabulaire météo...

Vague de froid en Belgique : pourquoi et à quoi s’attendre ?

© Tous droits réservés

Temps de lecture...

Après un conflit de masse d’air ce week-end entre une masse d’air doux au sud de l’Europe et une masse d’air froid au Nord, c’est l’air froid qui a gagné la bataille. Et il va s’installer au moins jusqu’au week-end sur notre pays.

Il va encore faire très froid dans les prochains jours. Cela est dû à une situation de blocage : un puissant anticyclone est positionné sur la Scandinavie et il nous envoie de l’air froid dans un flux de secteur nord-est. Cet anticyclone ne bougera pas énormément cette semaine et nous resterons dans un courant continental et sec. Il nous apportera d’une part de l’air froid (tout le monde l’a déjà remarqué) et d’autre part, la masse d’air va s’assécher dès demain, mardi. Le temps deviendra progressivement plus lumineux. Les lunettes de soleil pourront donc accompagner l’écharpe, le bonnet et la doudoune dans les prochains jours.

Le vent jouera également un rôle dans cette période de froid. Il sera orienté au secteur nord-est et restera " piquant " toute cette semaine. Les températures ressenties seront donc inférieures de 3 à 4°C environ à celles prévues officiellement.

Peut-on parler d’une vague de froid ?

Quelques semaines après avoir parlé d’un "vortex polaire", voilà que les médias s’affolent avec un autre terme… une "vague de froid". Est-ce justifié ? La réponse sera officielle dans 5 jours. Même s’il est plus que probable que nous connaissions une vague de froid, pour qu’elle soit qualifiée comme telle, il y a deux critères définis par l’Institut Royal Météorologique :

  • La station de référence d’Uccle située dans le parc climatologique de l’Institut Royal Météorologique (IRM) doit afficher des températures négatives durant au moins 5 jours. Pendant 5 jours, le thermomètre ne doit pas passer au-dessus de 0°C.
  • Le second critère concerne la température nocturne. Cette dernière doit être inférieure à -10°C, à 3 reprises.

La prudence s’impose donc pour parler officiellement de vague de froid à l’heure actuelle.

Avertissements de l’IRM

3 images
© Dreamwall

L’IRM a placé notre pays sous deux avertissements :

  • L’un concerne le risque de conditions glissantes : les routes seront humides en raison des chutes de neige tombées ce lundi, elles peuvent devenir glissantes avec les températures négatives.
  • L’autre concerne le froid : les températures en journée ne dépasseront pas 0°C, les gelées sont donc attendues tant durant le jour que la nuit.
3 images
© Tous droits réservés