Météo rassurante : la tempête Ellen ne secouera pas la Belgique

Météo rassurante : la tempête Ellen ne secouera pas la Belgique
Météo rassurante : la tempête Ellen ne secouera pas la Belgique - © Tous droits réservés

Plusieurs tempêtes (en série) ont influencé la météo belge ces derniers jours. Début de semaine, nous vous annoncions un possible coup de vent sur notre territoire ce week-end. Soyez rassuré, nous n’atteindrons pas les valeurs observées lors de la tempête Ciara, ni même celles qui ont accompagné la tempête Dennis. En revanche, la dépression de tempête Ellen sera très vigoureuse sur l’Islande et le Nord des îles britanniques. Voici nos dernières prévisions avec le concert de Meteogroup.

Des rafales de vent de 150 km/h sur les points les plus exposés de l’Islande et du blizzard.

Ellen se situera ce soir sur l’Islande où les rafales de vent vont largement dépasser les 150 km/h sur les points les plus exposés de l’île. Du blizzard et des températures négatives sur l’ensemble du territoire islandais rendront la situation chaotique sur l’île de glace.

Une grande partie Nord des îles britanniques seront également secouées ce week-end avec des rafales de vent qui pourraient atteindre 120 km/h à l’intérieur des terres, 150 km/h en bord de mer et pas loin de 200 km/h sur les Highlands.

Chez nous : des rafales de vent de 60 à 80 km/h samedi et dimanche

Nous ne parlerons pas de tempête chez nous en Belgique mais plutôt de coup de vent. Accompagné d’un temps gris et faiblement pluvieux, le week-end sera doux (11 °C à Uccle samedi et 14 °C dimanche) et venteux. Parce qu’Ellen se situera plus au nord, son influence sera moindre comparativement à Ciara et Dennis.

Comment expliquer cette loi des séries concernant les tempêtes ?

Nous vous en avions déjà parlé dimanche, il s’agit notamment d’un contraste entre une masse d’air froid qui descend du pôle et d’une masse d’air chaud présent sur nos régions. Cet hiver est d’ailleurs particulièrement remarquable, lors du passage de Dennis, nous avions même battu un record de température à la station d’Uccle.

Les tempêtes : un phénomène en voie de disparition ?

Puisque le pôle se réchauffe, l’air froid qui glisse du pôle sera de moins en moins froid et donc le contraste entre l’air froid venant du pôle et l’air doux de nos régions nous permet d’affirmer une diminution de la vigueur des prochaines tempêtes extra-tropicales.