Météo : pourquoi il vaut mieux ranger la chaise à Papy ce mois de mai

Ham-sur-Heure-Nalinnes ce dimanche à 15 h 40
6 images
Ham-sur-Heure-Nalinnes ce dimanche à 15 h 40 - © Claudine Edebau du groupe Facebook Météo RTBF Ciel partagé

Personne n’a échappé aux averses ce week-end. Tout le monde n’a pas été logé à la même enseigne. La semaine s’annonce instable avec de fréquentes averses, pouvant devenir orageuses les après-midis.

Les cumuls pluviométriques varient d’une région à l’autre.

Ce week-end, 40 mm sont tombés à Kain, 35 mm à Rumes, 32 mm à Rossignol, 26 à Grez-Doiceau, 23 mm à Waimes, 17 mm à Virton ou encore Gembloux. Lorsqu’il y a des orages, les précipitations ne sont jamais homogènes. Le caractère inhomogène des averses peut varier d’une commune à l’autre de façon remarquable. Un orage peut se déclencher dans votre commune tandis qu’une éclaircie résiste dans la commune voisine.

Malgré les averses, le temps était encore relativement sec jusqu’à ce dimanche

Le long de la frontière française, certaines régions manquaient encore de précipitation. L’indice de sécheresse était encore sec, très sec et localement extrêmement sec.

Les prévisions à 10 jours sont plus optimistes (pour l’indice de sécheresse)

La situation devrait se normaliser dans les prochains jours. Même si les précipitations orageuses ne sont pas optimales pour les sols. Beaucoup de pluie en peu de temps, le risque de ruissellement, voire d’inondation est localement possible sous une cellule orageuse virulente.

On se souvient du buzz de la chaise à Papy

La vidéo de cette habitante d’Oreye qui s’énervait sur une voiture avec remorque qui va faire entrer l’eau des inondations dans sa maison a été vue des milliers de fois, c’était au début du mois de juin 2018.

Des orages et de la pluie au mois de mai : c’est normal

Nous avons tous encore en mémoire les mois d’avril et mai 2020 qui était remarquablement sec, ces deux mois étaient d’ailleurs les plus secs depuis 1833.

En revanche, lorsque l’on regarde de plus près les statistiques de l’Institut Royal Météorologique (I.R.M.) le nombre de jour d’orage au mois de mai est de 13,3. Concernant la pluie, 31,1 mm sont tombés dans le parc climatologique de l’IRM entre le 1er mai et le 16 mai. La normale à Uccle est de 59,7 mm sur l’ensemble du mois. Même si les précipitations seront supérieures aux normales dans certaines stations, ce mois de mai 2021 ne sera probablement pas exceptionnellement pluvieux.

Un printemps plus frais

Ces dernières années, nous avons pris l’habitude de vivre des printemps plus doux. Le mois d’avril était remarquablement frais à la suite d’une situation de blocage qui a acheminé de l’air froid vers nos régions. Cet air froid n’a pas réchauffé la mer du Nord au mois d’avril. Par conséquent, puisque nous sommes sous l’influence d’un courant océanique, les températures sont souvent pour ne pas écrire systématiquement sous les normales saisonnières. Le printemps 2019 était plus frais mais il faut remonter à l’année 2013 pour retrouver un printemps frais. Le 24 mai 2013, 3 cm de neige furent observés au Mont-Rigi.

Cumuls de pluie prévus jusqu’à ce jeudi

Nous allons souvent dépasser les 20 mm de précipitations et même atteindre ou dépasser les 30 mm de pluie entre ce lundi et jeudi qui sera la seule journée sèche de la semaine. Il s’agira d’en profiter car dès vendredi, l’instabilité sera de retour.