Météo : c’est la goutte froide !

C’est la douche froide ces derniers jours en météo. Nous sommes passés de températures parfois supérieures à 30° à des maxima bien en-dessous des normales de saison. Nous sommes passés d’un grand soleil… à la pluie abondante. Mais c’est bel et bien la douche froide… parlons plutôt de goutte froide !

Qu’est-ce qu’une goutte froide ?

Une goutte froide, c’est tout simplement une poche d’air froid en altitude dans la moyenne troposphère, c’est-à-dire vers 5000m d’altitude, qui peut avoir la taille d’un pays comme la France. Elle provient généralement de l’Atlantique Nord et descend en latitude pour venir, parfois, s’installer sur nos régions.

Si une goutte froide est facilement reconnaissable par les prévisionnistes, sa trajectoire en revanche est parfois bien compliquée à calculer. On peut dire qu’à l’arrivée d’une goutte froide, les prévisionnistes peuvent parfois avoir… des sueurs froides ! La raison ? Les modèles météorologiques utilisés pour réaliser les prévisions peuvent varier énormément !

Quel type de temps amène une goutte froide ?

L’arrivée d’une goutte froide sur une région est synonyme de temps instable. Le ciel se charge de cumulus ou de cumulonimbus porteurs d’averses ou d’orages. En hiver cela peut apporter de la neige et dans les saisons plus chaudes on peut se retrouver avec de la grêle. Le vent est également souvent plus fort, en particulier sous un orage où les rafales peuvent atteindre, voire dépasser les 60km/h. Mais aussi, et c’est ce qui marque une grande différence dans notre météo de ces derniers jours, ce sont des températures bien plus basses, voire trop basses pour la saison.

Les gouttes froides sont généralement des phénomènes qui se déplacent beaucoup, si elles venaient à stagner plusieurs jours sur la même région, avec des précipitations parfois intenses et des orages qui peuvent déverser de grandes quantités de pluie en peu de temps, on pourrait craindre des débordements de cours d’eau ou des inondations.

Cela étant dit, et d’après les prévisions de ces prochains jours, la goutte froide qui nous occupe actuellement devrait disparaître d’ici jeudi.