Le mois de septembre fut chaud, sec et ensoleillé

Alors que la situation météo se dégrade nettement ce week-end avec de copieuses pluies et le premier coup de vent automnal, le bilan climatique de l’Institut Royal Météorologique qui concerne le mois de septembre est sorti ce 1er octobre.
 

2 images
© Dreamwall

Le mois de septembre a été chaud, sec et ensoleillé.

Les températures relevées à Uccle ont été généralement supérieures aux normales durant le mois, et parfois largement supérieures. Il n’est donc pas surprenant que la température moyenne mensuelle ait été supérieure à la normale : 16,6 °C (normale : 15,7 °C). Il s’agit de la quatrième valeur la plus élevée depuis 1991, à égalité avec 2005, indique vendredi l’IRM qui dresse un bilan climatique du mois dernier.

La température maximale absolue de 27,5 °C ne fut que légèrement supérieure à la normale en ce premier mois d’automne (26,2 °C), mais elle est remarquablement supérieure aux températures maximales absolues des deux mois précédents : juillet (26,5 °C) et août (27,0 °C).

Dans le pays, les températures les plus élevées ont été enregistrées le 8 septembre.

La température maximale la plus élevée a été mesurée à Begijnendijk, atteignant jusqu’à 29,6 °C. Cette valeur fut également supérieure aux maxima nationaux de juillet (28,4 °C) et d’août (28,8 °C).

La température la plus basse a été enregistrée le 22 septembre à Elsenborn (Bütgenbach). A cette date, on y a relevé une température minimale de 1,0 °C, souligne l’IRM.

Alors que les mois de juin, juillet et août ont été très pluvieux, seulement 26,0 mm de précipitations ont été mesurés à Uccle (normale : 65,3 mm), ce qui contraste fortement avec les trois mois d’été humides au cours desquels plus de 100 mm de précipitations ont chaque fois été relevés mensuellement. A Uccle, le soleil a brillé au total pendant 192 heures 15 minutes (normale : 154 heures 28 minutes). Il s’agit du deuxième mois le plus ensoleillé de 2021, juste derrière le mois de juin (201 heures 34 minutes).