Le gel était de retour chez nous cette nuit dans l'est du pays

Le gel était de retour chez nous cette nuit dans l’est du pays.
3 images
Le gel était de retour chez nous cette nuit dans l’est du pays. - © Tous droits réservés

Vous l’avez sans doute constaté, il faisait fort frais au petit matin.il faut dire que les minimas sont descendus très bas.

En toute fin de nuit, les températures observées étaient généralement comprises entre 0 et 6°.

Mais au sud du Sillon Sambre et Meuse, notamment dans les régions de l’est, on a même eu les premières gelées de la saison et certains ont eu la surprise de devoir gratter les pare-brises.

La température à Elsenborn était de -1,6° vers 5h du matin

A Saint Hubert par contre , la température n’est pas descendue  en dessous de 0,7 et à Virton de 0,8 °

Malgré tout , on a bien ressenti  les premiers frimas automnaux.

Ces températures fraîches sont dues à plusieurs facteurs :

1.les conditions anticycloniques

2.un ciel bien dégagé

3.l’absence de vent

Ces 3 facteurs favorisent le rayonnement et ont tendance à faire plonger les températures.

Ces premières fraîcheurs automnales ne sont pas exceptionnelles mais néanmoins, nous étions quand même ce matin entre 4 et 8° en dessous des normales saisonnières.

 

 

Il faut dire aussi qu’un temps globalement plus frais s’est installé à l’arrière de la perturbation de ce week-end et que cet air froid en altitude nous a fait perdre plusieurs degrés la nuit mais aussi en journée puisqu’aujourd’hui malgré le soleil, il ne fait pas vraiment chaud pour la saison .

Il n’est pas rare d’observer des gelées à cette période de l’année. Ainsi par exemple, le 23 septembre 1907, on a eu des gelées précoces en Campine.

Le 20 septembre 1952, il a fait particulièrement froid pour la saison au sud du sillon Sambre et Meuse avec -0,9 à Jalhay à la baraque Michel et -1,4° à Rochefort.

Autre exemple, le 16 septembre 1971, la température est descendue à -3,2° à Peer près de Kleine-Brogel.

Un peu plus tôt dans la saison ,figurez-vous qu’il gelait déjà un 7 septembre en 1985 à Nadrin près de Houffalize et à Saint - Vith.

Fait plus exceptionnel, on a même eu un peu de neige le 29 septembre 1954 sur les plateaux ardennais.

Donc certes, ce matin, il faisait frisquet au saut du lit , mais l’automne s’installe doucement, il va falloir à nouveau s’y habituer.

Octobre pointe le bout du nez et les températures vont dégringoler de manière significative et les gelées seront plus régulières.