La nature s'est alignée aux Saints de glace cette année 2020

La nature s’est alignée aux Saints de glace cette année 2020
2 images
La nature s’est alignée aux Saints de glace cette année 2020 - © Tous droits réservés

Dans la nuit de dimanche 10 mai à lundi 11 mai, la masse d’air s’est refroidie à tel point que les thermomètres ont affiché des valeurs inférieures aux normales de saison. Cela donne raison à Saint Mamert, le premier saint de glace : " Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace ". Il faisait bien froid et venteux ce lundi 11 mai. Ce mardi 12 mai a accouché d’une nuit froide où le gel était généralisé au Sud du Sillon Sambre-et-Meuse : -3 °C à Saint-Hubert et à -3,6°C Elsenborn, la plus basse enregistrée durant les Saints de Glace, depuis le début des mesures régulières dans cette station en 1987. Pour trouver des températures encore plus basses en Ardenne à la même époque (11 au 13 mai), il faut remonter au 12 mai 1955. Les minima étaient  descendus jusqu'à - 4,0°C à Stavelot et Bevercé (Malmedy).  C'est Saint-Pancrace ! (et pas fantômas). Des gelées au sol sont prévues cette nuit pour rejoindre Saint-Servais ce 13 mai. 1 °C de minimum prévu à 1m50 du sol et sous abri à Arlon, Virton et Saint-Hubert. "Avant la Saint-Servais, point d’été". 

Un autre dicton dit ceci : " après Saint-Servais, plus de gelée " mais que penser du dicton de la Saint Bernardin célébré le 20 mai : " S’il gèle à la Saint-Bernardin, adieu le vin ". Carine Bresse de Vivacité vous explique leur réelle signification en nous plongeant au Moyen Âge.

Qui croyez-vous ? Le 11 mai 1998, nous atteignions les 30 °C à Uccle…

La période des saints de glace est la dernière période de l’année où des gelées tardives peuvent se produire. Cela dépend évidemment de la situation météorologique. D’ailleurs, il n’est pas exclu que des gelées surviennent au-delà de la période des trois saints de glace Mamert, Pancrace et Servais.

L’explication météorologique

Cette année, la nature était parfaitement bien alignée sur le calendrier pour la tradition légendaire des Saints de glace. L’explication météorologique est la suivante : Un anticyclone situé entre l’Islande et l’Irlande oriente un flux de secteur nord, faisant descendre de l’air froid d’origine polaire sur nos régions. En effet, les courants autour d’une zone de haute pression circulent dans le sens horlogique (le sens des aiguilles d’une montre) dans l’hémisphère Nord. Le ciel dégagé et l’absence de vent de la nuit dernière ont fait chuter les températures sous la barre de 0 °C au Sud du sillon Sambre-et-Meuse. Nous avons relevé -3 °C à Saint-Hubert et Elsenborn.

Retour d’un temps plus doux dès ce week-end

Pour les plus frileux d’entre nous, il faudra patienter jusqu’à ce week-end pour retrouver des températures conformes aux normales de saison. Retour des 20 °C dans certaines régions dès dimanche.