L'hiver 2019-2020 marqué par une grande douceur

L'hiver 2019-2020 sur le podium des hivers les plus doux
2 images
L'hiver 2019-2020 sur le podium des hivers les plus doux - © Tous droits réservés

L’hiver météorologique 2019-2020 est terminé et le bilan climatologique de l’IRM confirme sa 3e position sur le podium des hivers les plus doux.

Cet hiver restera comme l’un des plus doux que nous ayons connu depuis presque 200 ans.

C’est l’hiver 2007 qui détient le record de douceur avec une température moyenne de 6,6 °C, la valeur normale étant de 3,6 °C. Les trois hivers suivants se tiennent dans un mouchoir de poche et il faut aller jusqu’aux centièmes de degrés pour les départager. L’hiver actuel se situe donc en 3e position, juste derrière 2016 et juste devant 2014. Et enfin, c’est l’hiver 1990 avec 6,0 °C qui complète le top 5.

Dans le monde, d’autres régions ont connu des records de douceur comme à Moscou. Pour la première fois, depuis le début des mesures en 1871, la température moyenne est positive pour les 3 mois d’hiver.

Février très doux et fort venteux

Concernant le mois de février qui s’est achevé, il est aussi remarquable par sa douceur avec une température moyenne de 7 °C pour une valeur normale de 3,7 °C.

La quantité totale de précipitations est importante avec 107,7 mm pour une normale de 63,1 mm mais il faut préciser que ces précipitations à Uccle ont souvent été orageuses puisqu’on a relevé 13 jours avec orages au lieu de 4 habituellement, ce qui constitue un nouveau record.

Et bien sûr, on se souviendra de février 2020 pour ses tempêtes dominicales. La vitesse moyenne mensuelle du vent est plus élevée que la normale mais on retiendra surtout les rafales qui ont atteint ou dépassé les 100 km/h en différents endroits du pays lors de 5 journées.