Juillet 2021 : record de précipitations confirmé

Avec un total de 166,5 mm de précipitations à Uccle, juillet 2021 bat donc un nouveau record. Le précédent datait de juillet 2000 avec 133,8 mm.

Mais qu’en est-il de juillet 1980, me direz-vous ? Il y a quelques jours, on annonçait que ce mois de juillet 2021 était le plus humide depuis 40 ans. Dans cet article Pascal Mormal, météorologue à l’IRM, nous rappelait qu’en 1980, il est tombé 177,3 mm donc plus qu’en juillet de cette année. Mais il faut savoir que depuis janvier de cette année, la période de référence pour les données climatologiques va de 1991 à 2020. On a donc bien battu un record dans cette période-là avec plus du double de la normale mensuelle qui est de 76,9 mm.

Quant au record absolu de précipitations, si on regarde les données depuis 1892, il date de juillet 1942 avec 196.5 mm comme on peut le lire dans le bilan climatique dressé par l’IRM.

Pour rappel, toutes ces mesures de précipitations sont valables pour la station de référence d’Uccle ; en province de Liège, on a atteint des cumuls beaucoup plus importants.

 

À peine 3 jours d’été

Vous l’aurez évidemment constaté par vous-même, on a eu souvent l’impression d’être en automne durant ce mois de juillet.

Et cela se vérifie avec les chiffres puisqu’on parle de jours d’été lorsque la t° maximale atteint ou dépasse 25 °C. En juillet 2021, à Uccle, c’est arrivé 3 fois seulement entre le 17 et le 23 juillet. Cette période correspond d’ailleurs à la seule semaine du mois avec des allures estivales sur toute la Belgique. C’est précisément le 18 juillet qu’il a fait le plus chaud chez nous avec 26,5 °C à Uccle et 28,5 °C à Zele, Bierbeek et Dilbeek.

Quant à la température la plus basse, elle a été enregistrée à Elsenborn le jour de la fête nationale avec 5,3 °C.

Ces chiffres ne font que confirmer l’impression générale laissée par ce triste mois de juillet sombre, frais et très pluvieux.

Et pour la suite ?

Le début du mois d’août s’annonce peu réjouissant avec de l’instabilité et de la fraîcheur. Nuages, averses et orages sont au menu des prochains jours et sur le plus long terme, il faudra attendre la seconde quinzaine d’août pour retrouver un temps moins humide et des températures conformes aux valeurs de saison, plus de détails dans l’article consacré aux prévisions saisonnières.