Bouffée de chaleur sur le pays: 36°C attendus en début de semaine

Bouffée de chaleur sur le pays: 36°C attendus en début de semaine
Bouffée de chaleur sur le pays: 36°C attendus en début de semaine - © ERIC LALMAND - BELGA

Jusqu'à présent, en Belgique, on a connu quelques pics de chaleur de courte durée, marqués par de fréquentes dégradations orageuses. À partir de dimanche, de l'air très chaud remontant d'Afrique du Nord pourrait se maintenir une bonne partie de la semaine prochaine. Dans ce contexte on peut d'ores-et-déjà parler de bouffée de chaleur sur notre pays.

La configuration météorologique de la semaine prochaine ne sera pas exceptionnelle pour la saison et dans le cas de remontée d'air très chaud : une dépression se positionnera au large Atlantique, tandis que l'anticyclone se calera vers la mer du Nord. Entre ces deux systèmes, en suivant le mouvement de l'air autour de la dépression, c'est donc un flux de sud se mettra en place sur la France et la Belgique et qui remontera directement du Sahara sur le pays.

 

Semaine prochaine : à quoi s'attendre ?

Au vu de nos prévisions actuelles, la Belgique n'échappera pas à plusieurs jours de très fortes chaleurs dès dimanche jusqu'à mercredi inclus.  Les températures pourront atteindre 33°C à 35°C, avec des pics possibles supérieurs à 36°C très localement. L'évolution ultérieure reste à fiabiliser. Il est possible que la chaleur se maintienne, mais le scénario le plus probable à l'heure actuelle semble être le retour des orages pour la deuxième moitié de semaine.

 

Coup de chaud, vague de chaleur, canicule : quelles différences ?

La différence entre un simple coup de chaud, une vague de chaleur et une canicule se détermine en fonction de la durée. Entre 1 et 3 jours, on parle plutôt de pic de chaleur. De 1 à 5 jours, le terme "vague de chaleur" est utilisé. Enfin, le terme "canicule" répond à des normes précises et à des seuils très élevés de températures nocturnes et diurnes qui doivent être atteints pendant au moins 3 jours et 3 nuits à la suite.

 

Du déjà vu... en 1947

La journée du 27 juin 1947 fut particulièrement chaude, on enregistrait à l'époque (sous abri à Uccle) un minium de 21.6°C et un maximum de ... 38.8°C ! Il s'agit tout simplement de la température la plus élevée enregistrée dans cette station sur le siècle. On relevait ailleurs des maxima de 38,7°C à Haacht; 38,0°C à Gerdingen (Bree); 37,7°C à Virton; 37,0°C à Rochefort; 34,8°C à Coxyde et 33,0°C à la Baraque Michel (Jalhay). Par endroit, le mercure dépassait les 40°C mais ces valeurs ont probablement été engendrées par des conditions d'exposition particulières des thermomètres (comme c'est le cas en ville par exemple).