Astronomie : la super lune des fraises, c’est ce soir

Ce 24 juin 2021 à 18h39 GMT (19h39 heure de Belgique), nous pourrons admirer la super lune des fraises. C’est à ce moment précis que la Lune sera à l’exact opposé du Soleil par rapport à la Terre. L’élongation Lune – Soleil sera donc de 180°.

Un nom bien poétique, mais à quoi correspond-il ?

Clarifions les choses d’emblée : cette super lune des fraises n’en aura pas la couleur. À l’œil nu, elle aura tout d’une (super) pleine lune normale. Mais pourquoi alors lui donner un nom spécifique ? C’est simple, chaque pleine lune porte un nom. Celle de ce soir est la première de l’été et elle correspond tout simplement à la période de la récolte des fraises en Amérique du Nord. Chez nous elle est également appelée "Lune de la St-Jean" ou "Lune des roses" puisque, en Europe, le 24 juin, c’est effectivement la St Jean mais c’est aussi le moment de cueillir la reine des fleurs.

Vous avez déjà certainement entendu les termes de Lune bleue, Lune rose ou encore Lune rousse. Ces noms n’ont rien à voir avec la couleur de notre satellite naturel. Anciennement, on préférait donner aux pleines lunes un nom en rapport avec le comportement des animaux ou des plantes ou encore en fonction de phénomènes culturels ou météorologiques.

La Lune rousse par exemple est appelée ainsi car, elle se produit entre le 22 mars et le 25 avril. À cette période de l’année, lorsque la nuit est claire et que l’on peut apercevoir la Lune, cela peut être synonyme de gelées… qui viendraient roussir la végétation et brûler bourgeons et pousses naissantes.

Les prochains rendez-vous

Le 24 juillet, vous pourrez admirer la pleine lune du cerf, le 22 août ce sera celle de l’esturgeon et la pleine Lune des moissons aura lieu le 20 septembre.

Il y a généralement 4 pleines Lune par saison. La 3e pleine sur 4 est appelée Lune bleue (cet été 2021, ce sera celle du mois d’août). Tous les 2 ans et demi, nous avons droit à une pleine Lune supplémentaire… n’en déplaise à ceux dont le sommeil est perturbé à ce moment-là. La prochaine fois que cela arrivera, c’est en 2023.
En attendant, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles… mais si vous n’y arrivez pas, vous pourrez toujours profiter du spectacle car la Lune nous semblera pleine plusieurs jours et il y a beaucoup d’autres rendez-vous astronomiques à ne pas louper d’ici la fin du mois de juin.