Le ramadan en Afrique de l'ouest et au Maghreb : libertés et pressions sociales...

Traditionnellement, les dattes figurent parmi les premiers aliments consommés lors de la rupture du jeûne
5 images
Traditionnellement, les dattes figurent parmi les premiers aliments consommés lors de la rupture du jeûne - © Tous droits réservés

Émeutes dans le Rif, au nord du Maroc : le pays risque-t-il de s’embraser ?

Depuis plus de six mois, la région est secouée par des mouvements de colère et de contestation sur fond de revendications sociales, économiques et politiques ; des mouvements relayés par des sit-in de solidarité à Rabat et à Casablanca. Les manifestants réclament maintenant la libération de leur leader Nasser Zefzafi, arrêté et emprisonné cette semaine.

Jusqu'où peut aller ce mouvement populaire ?

On en parle avec Kader Abderrahim, maître de conférences à Sciences-po Paris et chercheur à l’Iris. Auteur de ‘Daech, histoire, enjeux et pratiques’ Ed. Eyrolles.

La visite de Joseph Kabila dans le Kasaï : un signe d’apaisement ?

Les violences secouent la province depuis plusieurs mois. L’ONU compte un million et demi de déplacés et plusieurs centaines de morts, dont deux experts des Nations-Unies.

Pour Jean-Claude Mputu, professeur à l'Université de Mbandaka, les autorités restent impassibles.

Libertés et pressions sociales pendant le mois sacré du Ramadan

Au Sénégal, chacun est libre de pratiquer ou non le jeûne, tandis qu'au Maghreb, la pression sociale et politique s'exerce sur les musulmans.

Comment expliquer ces différences de pratiques ?

Reportage de notre correspondante à Dakar, Lou Garçon.

Amina Meddeb, nous donne son point de vue.

Elle nous parlera du livre posthume de son époux Abdelwaheb Meddeb, ‘Le temps des inconciliables’ qui sera publié en octobre 2017, aux éditions du Seuil.

‘Le Ministre des Poubelles’ de Quentin Noirfalisse.

Un reportage qui montre le quotidien d’un artiste congolais, Emmanuel Botalatala, surnommé le ‘Ministre des Poubelles’ parce qu’il trouve la matière pour créer ses œuvres dans les poubelles de Kinshasa. Ses œuvres sont des tableaux ou des panneaux en relief avec des personnages hallucinants, des maquettes, de la couleur, de l’écriture voire des slogans… Des œuvres très engagées : l’artiste trouve son inspiration dans l’actualité politique, sociale, économique de son pays.

 

Sortie chez nous, le 7 juin dans le cadre de la journée mondiale de l'environnement.

Avec une avant-première le 6 juin au Cinéma Vendôme, en présence de l'artiste.