"For Beirut", la compil à mettre d'urgence sous le sapin

ArtWork compil "For Beirut", Raphaelle Macaron
2 images
ArtWork compil "For Beirut", Raphaelle Macaron - © Tous droits réservés

Le 4 août dernier, une double explosion gigantesque ravageait le port de la capitale libanaise, emportant avec elle la vie de plus de 200 Beyrouthins et défigurant à jamais le paysage culturel et urbain. "For Beirut", c’est une compilation de 18 titres inédits, résultat de l’alliance musicale de 30 artistes bien décidés, à leur manière, d’aider à la reconstruction de la ville. Attari est l’un d’entre eux, il nous raconte. 

Ça fait presque dix ans maintenant que Renaud Deru, aka Attari, entretient une relation particulière, voir privilégiée, avec Beyrouth. Dix ans que chaque année, il pose ses platines au Decks on the Beach, un festival face à la mer, co-fondé par Olivier Gasnier Duparc, véritable rescapé de la catastrophe.

"Je pense bizarrement avoir été un des premiers à jouer de la musique électronique et de la deep house à ce genre d’évènement. Par la suite, j’ai eu la chance de pouvoir y inviter d’autres artistes et les organisateurs, Olivier et Yussef, sont vraiment devenus des amis."  Fasciné par Beyrouth et le sens de l’accueil de ses habitants, Renaud va jusqu’à dire "j’ai directement eu l’impression d’être un enfant de cette ville, je me sens carrément beyrouthin. Un rapport que je n’entretiens avec aucun autre endroit au monde."

"Quand j’ai vu cette onde de choc, j’me suis dit, mon pote est mort..." 

Quand il découvre, à l’instar du reste de la planète, les terrifiantes images des explosions, Attari raconte "j’ai tout de suite reconnu l’endroit ! Les images étaient tellement impressionnantes…à voir cette onde de choc qui s’approche, j’me suis dit : mon pote est mort, ce n’est pas possible autrement!"

C’est quelques jours après avoir eu de ses nouvelles, que l’idée naît dans la tête d’Attari, Yuksek et le duo Claap!: "Au départ, l’idée était de faire un morceau ou deux et de récolter quelques centaines d’euros pour aider Olivier à retrouver un logement." Mais très vite, le projet prend une plus grande envergure. "Ce qui a été le plus simple, c’est d’avoir la confirmation d’artistes, on n’a pas dû mendier une seule seconde ! On a envoyé quelques hameçons à gauche à droite et, rapidement, on a reçu des réponses positives grâce au bouche à oreille dans le milieu. En deux semaines, on s’est retrouvé avec une proposition de compilation très étoffée".

"For Beirut", 30 artistes autour de 18 titres inédits

Résultat, le 24 novembre dernier sort sur bandcamp la compilation "For Beirut" qui, pour 10 euros, réunit autour de 18 titres inédits près de 30 artistes. Parmi eux : Attari (forcément), Yuksek, Claap!, Acid Arab, Breakbot et Dimitri From Paris.

On soulignera également le travail de la talentueuse Raphaelle Macaron, graphiste engagée d’origine libanaise et qui signe l’artwork de la compil.

100% des bénéfices sont reversés à  l’ONG Baytna Baytak qui vient en aide aux personnes ayant perdu leur logement lors de l’explosion.

"Pour l’instant, on a déjà récolté environ 5000 euros, mais c’est loin d’être assez !" insiste Renaud, qui annonce également le pressage, en cours de production, d’un vinyle de la compil.

...vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Écoutez Attari sur Jam

Jam est une radio de la RTBF disponible sur le DAB + et sur internet avec RadioPlayer, disponible sur iPhone, Android, Carplay, Android Auto et début 2021 sur Android TV. Jam se déguste sans modération, sans interruption, sans discours ou pub envahissante. Jam est une chaîne numérique, conçue à la main par des êtres humains, pour des êtres humains. On vous explique ici comment écouter Jam sur votre radio DAB +, votre enceinte connectée ou votre smartphone.