Urbex : le youtubeur "le Grand JD", critiqué pour l'exploration d'un laboratoire pharmaceutique

Urbex : le youtubeur "le Grand JD", critiqué pour l'exploration d'un laboratoire pharmaceutique
Urbex : le youtubeur "le Grand JD", critiqué pour l'exploration d'un laboratoire pharmaceutique - © Tous droits réservés

"Nous avons exploré un laboratoire abandonné qui était rempli de virus. On y a notamment fait des recherches pour trouver un vaccin contre la grippe aviaire, H5N1. Le laboratoire a été abandonné, du jour au lendemain, il y a 5 ans, laissant tout sur place": c'est avec ces mots que le Youtubeur "Le Grand JD" décrit sa dernière exploration. La vidéo a été publiée le 17 novembre 2019. Elle comptabilise déjà plus d'un million de vues mais aussi des critiques.

Julien Dozé, alias le Grand JD, est un Youtubeur suisse fan d'exploration urbaine, "l'Urbex". Habitué à explorer des lieux abandonnés, il partage ses découvertes sur Internet grâce à ses vidéos. Sa dernière exploration : un laboratoire pharmaceutique qui aurait été abandonné et qui se situerait au Japon.

Selon le Youtubeur, c'est dans ce laboratoire que des recherches pour trouver un vaccin contre la grippe aviaire ont été menées. Un laboratoire de catégorie "P3" précise l'explorateur. Un centre de recherche confiné où sont analysés par exemple des micro-organismes qui peuvent provoquer une maladie grave chez l’homme mais pour lesquels il existe un traitement. Équipé uniquement de gants et d'un simple masque à gaz, "le Grand JD" progresse entre les fioles et les seringues abandonnées. Et il n'hésite pas à manipuler ces objets qui ont peut-être contenu des virus. Une exploration sans grande protection qui fait réagir des internautes : "... je tiens à te dire en tant qu'étudiante ingénieur en génie biologie (...), que tu as effectué beaucoup d'erreurs lors de ce tournage et que tu as potentiellement pris des risques inutiles.(...) En effet comme dit dans beaucoup de commentaires tes EPI ( équipements de protection individuels) sont insuffisants (...) il est nécessaire de porter des combinaisons intégrales (...) des gants spécifiques à la manipulation de virus ainsi que des lunettes et un masque possédant un filtre biologique (...)

L'Urbex : une pratique dangereuse et illégale?

En Belgique, 200 à 300 lieux sont répertoriés comme abandonnés et potentiellement accessibles aux passionnés d'Urbex. Il s’agit d’anciens châteaux, des hôpitaux, des sites industriels, des maisons, des bureaux mais qui ne peuvent pas se visiter n'importe comment. L'Urbex a des règles bien précises : ne pas voler ni dégrader les lieux, être bien équipé, avoir un kit de secours, ne pas laisser de trace de son passage ou encore ne pas partir seul.

Le Code pénal réprime la violation de domicile mais si un urbexeur entre sans dégrader ni détruire une clôture et qu’aucune pancarte n’indique qu’il s’agit d’une propriété privée, tout semble indiquer qu’il n’est pas en tort et donc, aucune poursuite pénale ne peut avoir lieu.

L'exploration urbaine sans risque n’existe pas. Si la pénétration dans les lieux est réalisée sans l’autorisation du propriétaire, les assureurs sont formels : "c’est pour l’explorateur à ses risques et périls". En mai 2019, un jeune homme âgé de 21 ans a fait d'ailleurs une chute mortelle de 20 mètres en pratiquant l'urbex à Lyon, en France.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK