Sida : le nombre de cas diagnostiqués en Belgique diminue

Sida : le nombre de cas diagnostiqués en Belgique diminue
Sida : le nombre de cas diagnostiqués en Belgique diminue - © THIERRY ROGE - BELGA

En 2018, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a baissé de 2% par rapport à 2017. Sciensano, l’institut belge de la santé, a enregistré 882 diagnostics de VIH l'année dernière. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse, notamment l'utilisation de la Prophylaxie pré-exposition ou PrEP. Un traitement préventif qui empêche le virus de se développer. Mais pour être efficace, ce traitement doit être pris sous certaines conditions.

Selon Sciensano, en 2018, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a continué de baisser pour la 5e année consécutive même si le nombre total de nouveaux diagnostics reste élevé. Pour l'institut belge de la santé, cette diminution est possible grâce à l'utilisation de préservatif, au dépistage effectué rapidement après un risque, mais aussi à l'utilisation de la PrEP. C'est l'ensemble de ces mesures qui permettent une baisse du nombre de nouveaux cas diagnostiqués. 

La PrEP ? Qu'est-ce que c'est ? 

La PrEP est une pilule de prévention du VIH qui vient compléter les autres moyens de prévention du virus. Entre le 1er juin 2017 et le 31 décembre 2018, 2.412 personnes ont commencé pour la première fois un traitement PrEP. Ce traitement est proposé aux personnes séronégatives de plus de 18 ans fortement exposées à un risque d’infection au VIH afin d’éviter une contamination. Cette pilule empêche le virus du VIH de se développer et de se fixer dès son entrée dans le corps. 

La PrEP peut se prendre de deux façons:

  • En continu : la personne prend un comprimé tous les jours à la même heure pendant une certaine période. 
  • A la demande : la personne prend deux comprimés minimum 2h et maximum 24h avant le rapport sexuel. Il faut également prendre un comprimé le lendemain à la même heure et un deuxième 24h après. La PrEP à la demande n'est possible que pour les hommes.

La PrEP peut uniquement être prescrite par un médecin attaché à un Centre de référence VIH après une consultation médicale. Ce traitement peut être remboursé sous certaines conditions.

Le Traitement Post Exposition

Le TPE ou Traitement Post Exposition est différent de la PrEP. Il s'agit d'un traitement donné en urgence à une personne séronégative qui aurait pris un risque élevé par rapport au virus du VIH. L'objectif est d'éviter que la personne soit infectée. Le TPE doit être pris le plus rapidement possible. 72 heures après le rapport à risque, le traitement ne sera plus efficace.

Malgré ces avancées, on ne guérit toujours pas du sida. Si le VIH n'est d'ailleurs pas traité, le virus peut avoir un impact sur votre système immunitaire en le rendant vulnérable à des infections en tout genre comme des cancers.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK